new blood bandits ✲ ft. namsoo



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
L'AVENTURE CONTINUE ICI:
http://daybreak-rpg.activebb.net

Partagez | 
 

 new blood bandits ✲ ft. namsoo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Im Juno
petit suisse à la fraise
Messages : 449
Inscription : 25/09/2014

Âge : 22 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://bwi-art.tumblr.com/

Sujet: new blood bandits ✲ ft. namsoo   
POSTE LE: Mer 5 Nov - 1:13

new blood bandits

" feat. oh namsoo & im juno "



Un doux soupire passait la barrière de mes lèvres, j'ouvrais alors un peu mes yeux et je me situais un peu dans l'espace-temps. J'étais à moitié avachi sur une épaisseur moelleuse et chaude, un corps encore endormi. Je frottais un peu mes yeux pour me réveiller et retirer cette vision floue et brouillée qui m'empêchais d'y voir clair. C'était Namsoo. Ah oui, je me souvenais qu'il m'avais demandé de passer hier soir... Et au final j'avais simplement du m'endormir dans son canapé. Il avait du me porter dans son lit pour que j'y sois plus confortablement installé. J'avais bien dormi, en tout cas, comme un bébé.  « Hyung... Debout... », disais-je en posant ma main sur son épaule pour tenter de le réveiller. Pas de réponses dans l'immédiat, je tirais une moue, bien décidé à réveiller ce gros pacha de hyung.

Je pinçais d'abord son nez pour lui couper la respiration quelques secondes, et ça n'avait visiblement pas suffit. Je jouais alors avec ses cils, puis avec ses joues avant de lui tirer un peu la lèvre inférieure. Toujours sans succès. Pas content qu'il continue à roupiller comme un vieux matou, je prenais sa main et je jouais avec avant d'essayer de le secouer encore un peu. « Hyung... C'est pas drôle, occupes-toi de moi. J'ai faim. »,  disais-je avec une voix mignonne - bien que ce n'était qu'une énième tactique pour tenter de le réveiller. Sans succès, je tirais une moue, un peu résigné. Je retirais la couverture de son corps pour l'obliger à bouger, mais même sans il semblait inerte. Je fronçais les sourcils avant de me rallonger et de l'enlacer, glissant mes mains dans son dos. « Tu crois que je sais pas que tu fais semblant? », disais-je, vraiment agacé. Je n'aimais pas qu'on me taquine le matin au réveil... J'étais un peu en colère contre Namsoo pour le coup.




man i'm everywhere like oxygen, i'm sorry but even your ex is my fangirl. stop talking shit like you know this shit, i don’t need your feedback, honestly. the only thing you did to me is judge me with a click of your mouse.
(c) crackle bones



Revenir en haut Aller en bas


Oh NamSoo
magicarp ultime
Messages : 355
Inscription : 02/11/2014

Âge : 24 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: new blood bandits ✲ ft. namsoo   
POSTE LE: Ven 7 Nov - 3:26

new blood bandits

" feat. oh namsoo & im juno "



Je n'avais pas beaucoup dormi ce soir. Si ce n'est même pas du tout. Au fond je dirais que c'était devenu une habitude depuis un bon moment.  Plus jeune j'aimais vraiment dormir en dépit du fait que je n'ai jamais réellement eu la chance de faire des " grasse matinée ". Peu importe de quel moment de ma vie je parle d'ailleurs.  Mais aujourd'hui le problème n'est plus vraiment une interdiction.  Disons plutôt, une obligation.  Mon travail me prend tout mon temps.  Et lorsque je décide de penser à mes propres plaisirs,  ce n'est sûrement pas pour gaspiller ces moments précieux par le sommeil. C'est ainsi que petit à petit mes nuits se sont de plus en plus écourtées pour souvent devenir inexistante. Comment je tiens debout ? Beaucoup se posent la question.  Et la seule réponse que j'aurais envie de donner serais ; la volonté.  Je ne veux pas dormir, alors je ne dors pas. J'ai appris à être mon propre chef avant d'être celui des autres. Enfin soit.

Juno avait une nouvelle fois fini par sens'endormir chez moi. Contrairement à moi, il dormait beaucoup.  Beaucoup trop même. En tout cas dans mon lit. A croire qu'il s'y sentait bien. Est-ce une bonne chose ? Je n'en suis pas tout à fait certain.

Lui savait que je ne dormais pas, peu importe la situation.  Il était donc difficile de le duper. Mais malgré tout j'aimais beaucoup me moquer de lui. Jouer de sa naïveté.  Ce garçon derrière ses airs d'homme dur qu'il aimait se donner parfois,  restait et resterait éternellement à mes yeux un enfant capricieux.  Et c'est ce que j'aimais chez lui. Il était vraiment trop mignon.  Puis à nouveau,  il savait très bien ce que j'aimais chez lui, et à son tour,  il en jouait souvent.

C'était d'ailleurs le cas, là, maintenant. Même si je ne dormais pas, je m'étais mis à somnoler en serrant son petit corps contre moi. Je l'avais regardé dormir durant la nuit. J'avais mis ses cheveux dans tous les sens pour lui donner un air idiot et me moquer sans qu'il ne le sache. Mais j'étais désormais bien réveillé, surtout après tout ce qu'il m'avait fait en l'espace de même pas cinq minutes.  Je me résigne donc à stopper ce petit jeu iidiot en le sentant revenir contre moi et m'enlacer doucement.  Mes bras se sont alors à nouveau enroulés autour de sa taille  pour le garder dans mon étreinte, prenant finalement la parole d'une voix basse et grave.« Tu abandonne déjà ? Je savais que tu n'étais pas patient, mais je n'aurais pas imaginé que c'était à ce point. »

Pour sûr,  Juno allait m'en vouloir pour ce que je venais de dire. Peut être même allais je me prendre un coup. Mais c'était assez amusant de le voir se mettre en colère.  Surtout vu son impulsivité, ce n'était pas une tâche difficile.« Encore une fois tu as dormi comme un gros bébé.  Je vais vraiment finir par douté de ton âge réel.   » Un leger rire m'a quitté,  puis j'ai ébouriffé ses cheveux avant de glisser mes lèvres tout juste en face de son oreille,  murmurant cette fois d'un ton encore plus grave, suave même.  « Tu as dit vouloir que je m'occupe de toi. Je suis là désormais. Tu as faim peut être ? », ai-je fini, venant mordre ton lobe doucement pour imager mes derniers mots. Moi, en tout cas, j'avais faim. D'une façon ou d'une autre.  À croire que la subtilité des mots était aussi une chose qui me passionnait.



Revenir en haut Aller en bas


Im Juno
petit suisse à la fraise
Messages : 449
Inscription : 25/09/2014

Âge : 22 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://bwi-art.tumblr.com/

Sujet: Re: new blood bandits ✲ ft. namsoo   
POSTE LE: Sam 8 Nov - 21:28

C'est vrai, Namsoo ne dormait jamais et à chaque fois que je venais chez lui j'en profitais pour dormir à point fermé. J'avais des troubles du sommeils, de grandes insomnies et parfois j'avais besoin de passer une ou deux nuits chez Namsoo pour me ressourcer et me sentir mieux. Il dégageait une aura protectrice et le fait qu'il restait plus souvent éveillé qu'endormi, c'était un point d'autant plus rassurant. Mais me taquiner au réveil, ce n'était pas drôle. Je le prenais mal parce que j'étais un petit boudeur et un râleur le matin, un vrai gamin surtout. Il me sert finalement contre lui et je souris doucement, il avait la capacité de me retirer ma mauvaise humeur en quelques mouvements: je savais surtout que Namsoo n'était pas le garçon le plus affectueux de la terre, et quand il montrait un peu d'affection, il fallait s'en contenter. J'avais de la chance, j'étais un petit privilégié. « Tu sais très bien que j'aime pas ça le matin... Et en plus j'aime bien quand tu me fais des câlins. », disais-je avec une voix plutôt mignonne. J'avais l'habitude d'être très tactile et que peu de personne me le rendait, mais pour une fois qu'il semblait décidé, je profitais alors de la situation.

Je passais mes bras autour de son cou, attrapant mon portable qui trônait non pas sur ma table de chevet, mais sur la sienne. Je frôlais alors ses lèvres volontairement, bien que naïf et n'y prêtant pas réellement attention, j'attrapais le dit téléphone avant de regarder l'heure. « Yah, il est tard... Et je suis pas un bébé ! En plus pourquoi t'as prit mon téléphone... Tu lis mes messages, c'est ça? T'es jaloux, Hyung? », disais-je en souriant avant de me reculer enfin, prenant conscience de la distance. Je frissonne en sentant de l'air frais dans mon dos, tirant brusquement sur toutes la couette pour me cacher en dessous et me coller à Namsoo. Je profitais pour profiter de son parfum, il sentait toujours tellement bon - c'est sans doute pour ça que je m'endormais si vite le soir, ses draps en sont imprégnés. « Oui, Hyung ! J'ai faim, fais moi un café, plein de café, toujours du café, vive le café, j'aime le café ! », disais-je rapidement en riant, laissant ma petite tête dépasser de la couette pour le regarder, un grand sourire idiot sur le visage. J'étais content d'être là.


man i'm everywhere like oxygen, i'm sorry but even your ex is my fangirl. stop talking shit like you know this shit, i don’t need your feedback, honestly. the only thing you did to me is judge me with a click of your mouse.
(c) crackle bones



Revenir en haut Aller en bas


Oh NamSoo
magicarp ultime
Messages : 355
Inscription : 02/11/2014

Âge : 24 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: new blood bandits ✲ ft. namsoo   
POSTE LE: Sam 8 Nov - 22:19

J'avais beau connaitre Juno depuis un bon moment maintenant, son impulsivité me surprenait toujours. Tout du moins, j'en avais une certaine fascination. Je suis plus vieux que lui, mais ce n'est pas un enfant pour autant. Et malgré tout, il agissait habituellement comme tel. Au fond c'était plutôt amusant. Une véritable pile électrique. Pourtant je n'aimais pas du tout les enfants.. Disons même que je n'aimais personne en général. Ressentir de l'amour, ou une certaine attache envers quelqu'un me semblait inimaginable. Je savais pourtant que Juno n'était pas un garçon que je détestais. Il était spécial c'est vrai. Dans le sens ou c'était l'un des seul dont je m'occupais. Mais de la à dire que j'éprouvais une sympathie et une attache réel à son égard, je ne saurais pas répondre.  Dans ma logique bien sûr je dirais que non. Mais au fond je ne savais pas quoi en penser, et par " fierté " je préférais me voiler la face au risque de passer pour un rabat joie.

Comme à mon habitude j'ai laissé mon énergumène s'agiter un peu dans tous les sens tout en gardant mon calme.  J'étais son opposé d'une certaine manière. N'étant pas habitué à sourire je suis resté neutre, comme toujours. « Il traînais alors j'ai cherché à m'occuper comme je le pouvais pendant que monsieur la marmotte était en pleine hibernation. D'ailleurs petit coquin, tu as des photos plutôt osé, tu les regardes souvent j'imagine. », ai-je répondu en le laissant s'éloigner, mes mains retombant sur le matelas. Je n'avais moi même pas réagis à ce frôlement de lèvres. Est-ce que c'était volontaire ? Je ne sais pas trop, mais ça ne m'avais pas sembler important. Il n'y avais de toute façon aucun sens à trouver dans nos gestes je suppose.  

J'ai soupiré en voyant Juno s'enrouler dans la couverture pour finalement revenir contre moi et me réclamer comme un véritable enfant ce qu'il désirait. J'ai donc libéré une main pour tapoter le haut de sa tête, seule chose qui dépassait du tissu moelleux. « Et tu dis ne pas être un enfant ? Tu t'es vu ? Et puis il me semble que le café est considéré comme une boisson et non pas de la nourriture, idiot.», disais-je en lui infligeant une petite pichnette sur le front avant de l'éloigner doucement pour que je puisse me relever. Pas la peine de m'habiller, je n'avais aucune pudeur, et traîner en boxer ne me dérangeait pas le moins du monde. « Je vais t'en faire du café. Attend moi ici, mais ne te rendors pas. Je rapporterais des gâteaux aussi, tu prendra bien ce que tu veux. », reprenais-je en quittant la pièce, frottant mes cheveux pour les décoiffer avant de les remettre en place, entrant dans la cuisine.


在意的越少, 就活得越簡單.  

Has it ever occurred to you that you could change your life right this second if you really wanted to? You could place yourself in a life or death situation if you wanted. We could change the entire outcome of our lives, and if our lives are really as bad as we say they are, why won’t we take those chances? The world is in our hands. 不要讓恐懼佔據你的全部.  



Revenir en haut Aller en bas


Im Juno
petit suisse à la fraise
Messages : 449
Inscription : 25/09/2014

Âge : 22 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://bwi-art.tumblr.com/

Sujet: Re: new blood bandits ✲ ft. namsoo   
POSTE LE: Sam 8 Nov - 22:38

Je tirais une moue en le regardant. Il avait vraiment fouillé dans mon téléphone. Au pire il était tombé sur des photos de moi, et entre deux il devait y avoir des scans de mangas un peu osés... Ah zut, maintenant que j'y pensais, il y avait aussi des photos de lui prises à son insu. Je rougissais très légèrement de gêne à l'idée qu'il les ai vu. « T'as vraiment tout regardé, salaud? », demandais-je en gonflant les joues. L'insulte et ma moue mignonne n'allaient pas vraiment ensemble mais... Peut importe ! Il avait fouillé dans ma vie privée et j'étais un peu intimidé. Il savait toujours plus de trucs que moi j'en savais sur lui, ça m'agaçait.  Je restais enroulé dans la couverture tel un saucisson, un sushi ou un tacos, tout dépend des goûts et des couleurs, le fixant s'éloigner. D'ailleurs, mon petit chauffage vivant s'en allait et je sentais le froid se glisser à nouveau sur ma peau. Vite vite! Je m'enfonçait à nouveau dans la couette. « Ouais bah, le café ça me nourris ! C'est nutritif comme boisson ! », disais-je en boudant un peu qu'il se moque autant de moi.

Il s'éloignait alors, à moitié nu pour pas dire carrément nu en fait, vu qu'il n'était qu'en boxer. J'en profitais pour regarder ma propre tenue... CE NIGAUD M'AVAIS DÉSHABILLÉ DANS LA NUIT. Moi aussi j'étais en boxer. Je soupirais et m'asseyais sur le lit, restant comme une limace dans la couverture. Je regardais tout autour de moi, la grande chambre impeccablement rangée... C'était vraiment pas comme la mienne à la maison, et si Reagan ne faisait pas un peu le ménage, je pense qu'on aurait pu appeler des scientifiques dans ma piaule pour faire des analyses et révéler de nouvelles espèces biologiques. Non, sans déconner, j'étais pas si crade, mais bon dieu que j'étais bordélique. Suffisait que je regarde les fringues balancées à même le sol pour comprendre qu'en réalité je m'étais déshabillé tout seul hier soir... J'étais fatigué et je ne m'en souvenais même pas. Après quelques minutes pour me réveiller, je décidais de prendre la couette avec moi et de traverser les pièces avec la couette sur la tête jusqu'à la salle de bain, me passant de l'eau sur le visage, passant devant la cuisine, avant d'aller aux toilettes pour pisser, repassant devant la cuisine, puis retournant dans la chambre l'air de rien en me prenant pour un ninja fantôme qu'il n'aurait pas vu. Je me remettais dans le lit et faisait semblant de pioncer, toujours en position tacos avec la couette.


man i'm everywhere like oxygen, i'm sorry but even your ex is my fangirl. stop talking shit like you know this shit, i don’t need your feedback, honestly. the only thing you did to me is judge me with a click of your mouse.
(c) crackle bones



Revenir en haut Aller en bas


Oh NamSoo
magicarp ultime
Messages : 355
Inscription : 02/11/2014

Âge : 24 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: new blood bandits ✲ ft. namsoo   
POSTE LE: Sam 8 Nov - 23:07

Je n'avais relevé aucune de ses réponses, quittant la pièce simplement. Ce genre d'attitude avait le don d’énerver en général. J'étais détaché de tout. Je n'accordais d'importance qu'à moi même. Oui je ne m'en cachais pas, je suis un gros égoïste prétentieux et narcissique. Mais je dois bien avouer que c'est aussi très drôle de voir les gens s’énerver face à mon ignorance et mon calme. Jouer avec les autres était un réel passe-temps. Enfin soit. J'ai donc rejoins la cuisine, commençant à préparer le café que tu semblait attendre avec tant d'impatience, sortant des gâteaux qui traînaient dans le placard, du nutella et du pain. Toute sorte de cochonnerie qui je savait, tu adorais manger.  Tout cela n'étais d'ailleurs là que pour toi. Je n'ai pas un grand appétits, pas le temps pour ça.  La gourmandise ne me caractérisais pas vraiment.

J'ai tourné la tête légèrement en entendant le bruit des petits pas de Juno sur le parquet. La chasse d'eau, le robinet. Ce n'était pas la première fois qu'il agissait ainsi. Se prendre pour un " ninja " discret et indiscernable. Dans quel monde vivait cet enfant ? Je vous jure. J'ai levé les yeux au ciel en posant tout sur un grand plateau. Pourquoi d'ailleurs étais-je entrain de faire le larbin ? Et dire que j'avais acheté tout ça juste pour lui. Il faut dire que ses visites étaient de plus en plus fréquente. Je suppose qu'il devait vraiment se plaire ici. Et bizarrement, c'était peut-être le seul qui ne me dérangeait pas.  J'aimais la solitude et la tranquillité, mais Juno m'amusait, et même si je ne l'avouerais jamais, j'aimais bien qu'il soit là. Je pouvais m'amuser avec lui, et peu importe ce que je faisait, il revenais toujours.  Je crois que je ne le comprendrais jamais. Ce garçon est un réel mystère pour moi.  

De retour dans la chambre j'ai posé le plateau sur le lit, juste à côté de sa tête. Il me prenait vraiment pour un idiot, ou quoi ? « Je sais que tu ne dors pas, tu es un très mauvais acteur. Même sans voir ton visage je sais que t'es là. », ai-je repris avant de me pencher au dessus de son corps et d'attraper la couverture pour défaire son petit cocon. « Ne te rendors pas, sinon tu te débrouille tout seul je te préviens. Et je te laisse sur le tapis devant l'entrée quand je part. A toi de voir. », disais-je après avoir tiré sur le bout de tissu pour lui en priver. Je m'attendais déjà à le voir s'agiter dans tous les sens et me sauter dessus pour récupérer ce que je venais de lui voler. Le pauvre petit était aussi peu habillé que moi, mais je savais très bien qu'à ma différence, il était assez frileux et en constante recherche de chaleur. Dommage pour lui, ses pauvres petites fesses allaient avoir un peu froid.


在意的越少, 就活得越簡單.  

Has it ever occurred to you that you could change your life right this second if you really wanted to? You could place yourself in a life or death situation if you wanted. We could change the entire outcome of our lives, and if our lives are really as bad as we say they are, why won’t we take those chances? The world is in our hands. 不要讓恐懼佔據你的全部.  



Revenir en haut Aller en bas


Im Juno
petit suisse à la fraise
Messages : 449
Inscription : 25/09/2014

Âge : 22 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://bwi-art.tumblr.com/

Sujet: Re: new blood bandits ✲ ft. namsoo   
POSTE LE: Dim 9 Nov - 10:41

J'étais pourtant un bon acteur, mais ça ne fonctionnais jamais avec Namsoo, peut-être parce que j'avais tout appris de lui: il connaissait les failles. Je voulais faire semblant de dormir, mais au final celui qui pensait embêter l'autre se faisait prendre à son propre jeu... Comme d'habitude en fait. Je tirais une moue en le laissant retirer la couverture et plutôt que de tirer sur la couverture pour la reprendre, je tirais sur les épaules de mon second pour le faire tomber dans mes bras : une couverture n'égalerait jamais la chaleur humaine. Je le serrais doucement contre moi, sans le forcer à rester, profitant juste d'une petite étreinte, une vrai étreinte. Je posais ma tête sur son épaule en refermant les yeux. « Si je suis un mauvais acteur c'est parce que je suis dans un mauvais film depuis le début, Hyung... », disais-je sans réelle raison. Laissant planer le mystère, je le serrais un peu plus fort. J'avais vraiment besoin de cette sensation de protection, et quand je me sentais pas bien c'était ce qui m'aidait à avancer. Namsoo était mon modèle, je voulais lui ressembler et être quelqu'un d'aussi fort que lui. Il m'inspirait tout le respect du monde. « Ne me laisse pas tout seul, Hyung... », disais-je d'une petite voix.

Je le lâchais finalement un peu, les yeux mystérieusement tristes pendant quelques secondes, passant mes bras autour de son cou pour lui faire un bisou chaste sur la joue avant de le lâcher et de regarder le plateau sur la table de chevet. Un grand bol de café comme je les aime, il n'en fallait pas plus pour me rendre le sourire jusqu'au oreilles. J'étais un peu bipolaire, je passais de la tristesse mystérieuse à la stupidité joyeuse en quelques secondes et j'étais conscient qu'il ne devait rien y comprendre... « Mon cafééé! », disais-je gaiement. Quelque chose m'avait juste effleuré l'esprit une fraction de secondes et j'avais été triste de penser comme ça. Et si Hyung disparaissait vraiment un jour? Et s'il me laissait tout seul...? Qu'est-ce que je vais devenir? Cette idée me terrifiais et j'avais besoin de le voir, de lui parler et de savoir qu'il était là... Sans doute pour cette raison que je venais souvent le voir. Je goûtais son café, et on disait souvent que le goût d'un café reflétais la personnalité de celui qui le faisait et...Il était toujours très corsé, tout comme lui. « Dis Hyung, tu m'abandonneras jamais toi, hein? », demandais-je timidement, fuyant son regard.


man i'm everywhere like oxygen, i'm sorry but even your ex is my fangirl. stop talking shit like you know this shit, i don’t need your feedback, honestly. the only thing you did to me is judge me with a click of your mouse.
(c) crackle bones



Revenir en haut Aller en bas


Oh NamSoo
magicarp ultime
Messages : 355
Inscription : 02/11/2014

Âge : 24 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: new blood bandits ✲ ft. namsoo   
POSTE LE: Dim 9 Nov - 12:16

Même si Juno restait un garçon plutôt prévisible, il arrivait des moment ou il agissait d'une façon que je n'avais pas pensé au préalable. Ô je savais qu'il aimait la chaleur de mon corps, il me l'avait assez prouvé. Mais sur le moment, j'aurais pensé qu'il se battrait pour la couverture, juste pour m’embêter. Et c'est surement ce qu'il aurait fait en temps normal. Pourtant les choses semblaient différente désormais. Son humeur avait changé, il semblait faible, triste même.  Je me suis laissé attiré vers lui, et en le voyant ainsi j'ai fait l'effort de passer un bras autour de sa taille. Ce n'était vraiment pas mon genre de câliner, caresser, ou embrasser les gens. La tendresse et le contact physique du registre " câlin " n'avait pas été programmé en moi. Mais j'essayais toujours de faire un effort pour Juno. Il fonctionnais comme ça, lui. Je ne lui en donnais pas beaucoup même s'il en réclamait constamment. Mais je savais que lorsque je lui accordais un petit geste, il en était vraiment heureux. Je n'étais pas habitué à le voir sincèrement triste comme maintenant, alors, je voulais lui montrer que j'étais là, et qu'il n'avait rien à craindre, sans même demandé la cause de son changement d'humeur. Je comprenais bien, ou du moins avais deviné qu'il réagissait à mes paroles prononcé tout juste quelques secondes plus tôt. Personne ne savait ce que je pensais ou pouvais bien ressentir vis-à-vis de n'importe quel individu. Alors ça pouvait sembler compréhensible que Juno soit inquiet que je l'abandonne, comme il le dit. Ce qui me montrait à nouveau qu'il semblait vraiment tenir à moi.

J'ai finalement resserré ma prise sur son corps, le maintenant avec une certaine force contre moi. Même si j'étais un petit maigrichon ce n'étais pas pour autant que je n'avais aucune force. Il en fallait dans le métier que j’exerçais.  « Ne fais pas cette tête Jun, je suis là, mmh ? Je t'ai même apporté tout ce que tu aimes rien que pour toi,et tu devrais te dépêcher avant que ça refroidisse, ça sera mauvais après. », disais-je en me redressant sans pour autant le lâcher. Je m'étais remis assis, et avait porté le petit corps de mon invité pour le faire asseoir sur mes cuisses. Je ne suis pas du genre à réconforter avec des mots doux ou même des surnoms mignon. Je restais un homme froid, dur et détaché jusqu'au bout. Je ne faisait pas grand chose, mais je savais que Juno était toujours réceptif au peu que je lui accordais. Je l'ai ensuite laissé embrasser ma joue, et l'ai regardé s'attaquer au plateau. Son enthousiasme semblait de retour, tant mieux. « Pour l'instant je suis là, alors ne pense pas au futur. Je n'ai pas de raison de m'enfuir loin d'ici pour le moment. Et quoi que je fasse, tu viendras toujours de toi même te glisser dans mon lit. Alors je suppose qu'il n'y a pas besoin de s'en faire. », ai-je répondu à sa dernière remarque. Je n'aimais pas le voir triste, alors j'essayais comme je le pouvais de le réconforter. Pour autant, je n'étais pas du genre à plaindre ou partager une tristesse. Je ne changeait pas, et restait cash et taquin en toute circonstance.


在意的越少, 就活得越簡單.  

Has it ever occurred to you that you could change your life right this second if you really wanted to? You could place yourself in a life or death situation if you wanted. We could change the entire outcome of our lives, and if our lives are really as bad as we say they are, why won’t we take those chances? The world is in our hands. 不要讓恐懼佔據你的全部.  



Revenir en haut Aller en bas


Im Juno
petit suisse à la fraise
Messages : 449
Inscription : 25/09/2014

Âge : 22 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://bwi-art.tumblr.com/

Sujet: Re: new blood bandits ✲ ft. namsoo   
POSTE LE: Dim 9 Nov - 15:37

Je retrouvais le sourire. Il ne s'en rendait pas compte mais le peu qu'il me donnait, je le prenais avec plaisir, je l'absorbait et j'en profitait... C'était des moments plutôt rares, je me sentais privilégié... Et même si il n'était pas le garçon le plus tactile de la terre, et même s'il était très rarement affectueux, je l'appréciais comme ça, depuis le début. Alors vous vous imaginez bien que lorsque l'ont reçoit quelque chose que l'on attend pas forcément de quelqu'un comme Namsoo, on est flatté puis vraiment touché... Et c'est comme ça que je ressentais les choses. Je me disais que même s'il ne me le disait pas, et même s'il ne le montrait pas... Il m'appréciait un minimum pour me donner autant d'attention. Je posais alors un autre baiser sur sa joue, juste au coin de ses lèvres après avoir avalé une grande gorgée de café.  « Hyung, t'es important pour moi, tu sais ça? », disais-je doucement en prenant sa main. Je n'étais plus du tout triste, j'étais rassuré mais j'avais besoin de lui avouer ce qui me tenait à coeur... Pour une fois que j'en avais l'occasion.

Je lui souris un peu et j'attrapais alors doucement sa main. Je savais qu'au bout d'un moment, il allait en avoir marre et qu'il allait redevenir froid, insensible... Mais je savais qu'il n'étais pas sans coeur non plus, et qu'il écoutait quand même, et qu'au fond il appréciait l'attention que je lui donnais... Et il n'avait pas tord, qu'il me repousse ou non, je serais toujours là pour l'enlacer et venir dormir avec lui. Je jouais avec ses doigts, fuyant encore son regard par gêne.  « Hyung, tu me rassures tout le temps... J'aime pas dormir tout seul, et puis... Je sais pas, j'aime bien dormir ici, j'ai l'impression qu'il ne m'arrivera jamais rien. », disais-je timidement en rougissant un peu. C'était vraiment embarrassant de se dévoiler comme ça, sans avoir un masque du gros débile de service ou du gros dur... En réalité j'étais toujours un petit garçon fragile et capricieux, et il le savait parfaitement.  « J'ai confiance en toi Hyung.. Et je te respecte tellement. Tu es mon modèle... Et si tu partais je perdrais tout mes repères. Tu comptes beaucoup pour moi... Même si je dois juste être le pot de colle de service... », disais-je avant de finalement oser le regarder dans les yeux. J'étais vraiment sincère.


man i'm everywhere like oxygen, i'm sorry but even your ex is my fangirl. stop talking shit like you know this shit, i don’t need your feedback, honestly. the only thing you did to me is judge me with a click of your mouse.
(c) crackle bones



Revenir en haut Aller en bas


Oh NamSoo
magicarp ultime
Messages : 355
Inscription : 02/11/2014

Âge : 24 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: new blood bandits ✲ ft. namsoo   
POSTE LE: Dim 9 Nov - 16:11

Petit à petit je remarquais que Juno retrouvait le sourire et sa bonne humeur habituelle. Pourtant il restait encore un détail qui n'avait pas disparu. Il restait très calme, tout mou. Aussi mou qu'un petit nuage ou même une peluche pour enfant. Absorbé par ses sentiments j'étais surpris face aux paroles comme aux gestes qu'il m'accordait. Des instants tellement rare. Ce n'est pas qu'il ne me disait jamais qu'il m'aimait ou qu'il tenait à moi, toutes ces choses là. Mais il l'annonçait toujours d'un ton peu sérieux. Pour une fois, il était calme, et m'ouvrait son cœur comme jamais auparavant.  Comment étais-je censé réagir à cela ? Qu'est-ce que je devais y répondre ? On ne m'avait jamais pris de cours de cette façon. Ou du moins, des personnes sans importances que j'avais vite ignoré. Mais cette fois c'était différent puisqu'il s'agissait de ce petit être qu'est Juno. Et même s'il acceptait ma dureté je n'étais pas idiot pour savoir que si ma réponse n'était pas bonne, il en serait blessé. Sans bronché je l'ai donc laissé attraper ma main pour en faire ce qu'il voulait. Embrasser une nouvelle fois ma joue. En quel honneur avais-je droit à tant de mots doux ?  « Tu n'as rien à craindre Juno.  Tant que je serais là il ne t'arrivera rien.  Si tu veux rester ici parce que tu as peur alors tu peux. Tant que met pas tout sans dessus dessous bien sur. Et  si tu es sage, je te ferais du café, d'accord ? », disait-je en serrant doucement sa main dans la mienne. Je l'avais gardé sur mes cuisses, un bras toujours enroulé autour de sa taille pour le maintenir contre moi sans qu'il tombe. Un vrais petit bébé, il faut bien l'avouer.

Cet idiot était en train de m'attendrir, et je n'en revenais pas moi même. Je n'avais jamais ressenti cela auparavant. Personne ne m'avait accordé autant d’intérêt, d'admiration et tant de sentiments si pur à mon égard. Je me sentais comme un con qui venait de tomber sur le cul. Mais pourtant je ne le montrais pas et semblait toujours aussi détaché et insensible que d'habitude. « T'es mignon. C'est normal que je m'occupe de toi. Regarde toi, tu es un véritable enfant. Il faut bien que quelqu'un t'apprenne ce qu'est le monde dans lequel tu vis. Je ne suis pourtant pas un model en vu de toutes les mauvaises choses que j'ai faite dans ma vie. Tu es un bon garçon Juno, j'aimerais que tu ne fasse jamais de choses dangereuses ou grave. Ce que tu fais n'est pas quelque chose de très grave en soit. C'est un délit plutôt sage, et tant mieux. Ne te laisse pas pervertir. Tu as un bel avenir qui t'attend, je le sais. Et en attendant, je serais là pour m'occuper des personnes qui te voudront du mal. C'est mon rôle après tout, mmh ? », ai-je terminé.  A nouveau je me surprenais. D'une certaine manière je m'étais moi aussi ouvert à lui. Après tout on s'est connu comme ça, j'avais pour charge de le protéger de mauvaises personnes à qui il s'était attaqué. Et il faut croire que même une fois officiellement terminé, ma mission était toujours d'actualité. Juno faisait parti de ma vie désormais, et il était important pour le clan, et sans que je le sache, peut-être le devenait-il aussi pour moi.


在意的越少, 就活得越簡單.  

Has it ever occurred to you that you could change your life right this second if you really wanted to? You could place yourself in a life or death situation if you wanted. We could change the entire outcome of our lives, and if our lives are really as bad as we say they are, why won’t we take those chances? The world is in our hands. 不要讓恐懼佔據你的全部.  



Revenir en haut Aller en bas


Im Juno
petit suisse à la fraise
Messages : 449
Inscription : 25/09/2014

Âge : 22 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://bwi-art.tumblr.com/

Sujet: Re: new blood bandits ✲ ft. namsoo   
POSTE LE: Dim 9 Nov - 20:08

J'étais surprit, et l'expression de mon visage le faisait clairement comprendre... Bien que j'étais flatté, et que j'étais le plus heureux du monde de l'entendre se dévoiler à moi ne serait-ce qu'un tout petit peu. Je sentais mon cœur s'accélérer un peu, me réchauffant doucement. J'étais vraiment soulagé, et j'étais satisfait de ne pas être comme le reste du monde aux yeux de la personne que j'admirais le plus dans ce monde misérable. Je posais ma tasse sur la table de chevet, même le café avait moins d'importance à ce moment là. Je posais ma main sur sa joue et je venait lui faire un bisous esquimau en frottant mon nez contre le sien. Je riais un peu, vraiment content. « D'accord, Hyung ! D'accord ! », disais-je gaiement en passant mes bras autour de son cou en n'ayant encore une fois pas conscience des distances et de la gêne que ça pourrait causer. J'avais trop l'habitude d'être tactile et affectueux pour me dire que cela pouvait être bizarre et gênant pour quelqu'un qui ne l'était pas vraiment. Je frissonnais un peu. Bien que j'étais dans ses bras et que j'avais un café bien chaud, être aussi peu vêtu un matin du mois de novembre, ce n'était pas vraiment facile à contrôler. Je tirais alors sur la couette pour m'enrouler dedans avec lui et continuer à boire mon café silencieusement.

Je regardais le reste du plateau, il avait mis quelques trucs à manger. Du pain avec du nutella, un verre de lait ainsi que des petits gâteaux de toute sortes et majoritairement au chocolat. Il y avait même un petit bonbon à la fraise et un au citron. Je commençais par manger une tartine sans rien dire. J'étais content et j'agitais un peu ma tête en mangeant, tout en souriant bêtement à chaque fois que nos regards se croisaient. Je mangeais en posant ma tête contre son épaule, profitant de son étreinte, sa chaleur et sa présence. « Hyung? », demandais-je avec un brin d'hésitation dans la voix. « Est-ce que je peux te dire que je t'aime, ou c'est déplacé? », demandais-je un peu timidement. J'attrapais le lait pour en boire un peu et avaler correctement le dernier morceau de ma tartine avant de le regarder, un peu gêné. C'était quelque chose que je pensais vraiment, je l'aimais beaucoup... C'était un amour bien particulier et personne ne lui arrivait à la cheville. C'était mon Hyung, rien qu'à moi, et j'étais très souvent jaloux des autres personnes qu'il côtoie... Je ne pouvais pas l'expliquer, c'était ainsi et pas autrement.


man i'm everywhere like oxygen, i'm sorry but even your ex is my fangirl. stop talking shit like you know this shit, i don’t need your feedback, honestly. the only thing you did to me is judge me with a click of your mouse.
(c) crackle bones



Revenir en haut Aller en bas


Oh NamSoo
magicarp ultime
Messages : 355
Inscription : 02/11/2014

Âge : 24 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: new blood bandits ✲ ft. namsoo   
POSTE LE: Dim 9 Nov - 21:06

Quel enfant. Il était bien de retour. La voilà, sa bonne humeur et son énergie habituelle. Je n'avais pas réussi à m’empêcher de soupirer et de secouer légèrement la tête. Juno, tu n'est vraiment pas possible ai-je pensé. Malgré tout, il devenait de plus en plus tactile, et je dois bien l'avouer, ça commençait à me troubler. Tout du moins, ma limite allait très vite être atteinte. C'est plus fort que moi, à un certain moment, le contact humain devient oppressant et je ressent le besoin de retrouver un peu de distance et de liberté. Lorsqu'il s'agissait de mon énergumène en général j'étais plutôt conciliant. Mais, j'étais désolé pour lui, je ne tarderais pas à m'éloigner à nouveau. Ses baisers, sa délicatesse, la couverture qui s'enroulait autour de nos corps, la chaleur de sa peau grandissante au contacte de la mienne. Mon coeur s'est mis à battre plus vite. Pourquoi tant de choses en même temps, là, tout d'un coup ? Il n'était pas aussi doux, câlin et sentimental d'habitude. Je n'y étais pas du tout habitué. Mais, vraiment pas.  J'ai tenté tant bien que mal de penser à autre chose. Je ne voulais pas me détacher maintenant, pour lui, parce que je savait qu'il aimait ça. J'allais sagement attendre qu'il finisse de manger avant de trouver une excuse pour m'enfuir discrètement.

Mes yeux retombaient à nouveau sur sa personne lorsque sa petite tête s'est reposé contre moi épaule. Il semblait réellement heureux et serein. Et il semblait également aimer ce que je lui avait rapporté, tant mieux.  J'ai ensuite laissé mon regard se perdre dans la pièce, un doux silence s'imposant dans l'espace avant que la voix de Juno ne vienne le briser. Quelle question ! Mange rapidement, que je puisse retrouver ma banalité. Personne n'avait jusqu'ici réussit à me faire perdre le contrôle des choses, et si ça continuais, peut-être que cet enfant en serait le premier capable. « Et bien je suppose que tu en a tout à fait le droit.  Déplacé ? Non pas du tout.  Il ne faut pas avoir peur de dire les choses. Surtout pas avec moi. Tu sais que je suis capable de tout entendre. Même tes mots d'amour, apparemment. », ai-je répondu normalement sans montrer tout ce que qu'il créait en moi.

Je me suis ensuite relevé, quittant le petit cocon qu'il avait formé autour de nos corps pour lui en laisser l'exclusivité. « Il commence à être tard, il faut que je sorte régler quelques trucs. Tu peux rester ici si tu veux, je ne devrais pas en avoir pour trop longtemps. Tu connais la maison, fait comme chez toi.», disais-je en commençant à sortir des affaires pour m'habiller.


在意的越少, 就活得越簡單.  

Has it ever occurred to you that you could change your life right this second if you really wanted to? You could place yourself in a life or death situation if you wanted. We could change the entire outcome of our lives, and if our lives are really as bad as we say they are, why won’t we take those chances? The world is in our hands. 不要讓恐懼佔據你的全部.  



Revenir en haut Aller en bas


Im Juno
petit suisse à la fraise
Messages : 449
Inscription : 25/09/2014

Âge : 22 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://bwi-art.tumblr.com/

Sujet: Re: new blood bandits ✲ ft. namsoo   
POSTE LE: Mer 26 Nov - 21:20

Je souriais parce que j'étais vraiment heureux de me sentir si unique. Namsoo n'était pas quelqu'un qui donnait énormément d'attention, pour ne pas dire que ses seuls élans d'attention envers les autres gens c'était des coups de poings au visage. J'étais privilégié, et je ne savais pas vraiment ce que j'avais pu lui faire pour qu'il me voit différemment des autres... C'était sans doute mon côté enfantin et attendrissant qui l'avait adoucit quelque peu avec moi. Je posais alors un petit bisou sur sa joue avant de commencer à manger ce qu'il m'avait préparé et servi. Il ne semblait pas avoir mal prit ma petite "déclaration" affectueuse, et j'en étais content. « ... On ne me le dit pas souvent, alors comme je peux le dire aux autres.. Je ne m'en prive pas. Si ça ne te dérange pas, j'aimerais continuer d'être affectueux avec toi... », disais-je timidement en tenant ma tasse de café corsé entre mes doigts, me réchauffant grâce à la chaleur qu'elle dégageait.

Brusquement il s'éloignait et commençait à s'habiller. Je tirais une moue et je reposais tout ce que je tenais sur le plateau que je posais sur la table de chevet, me redressant pour venir me mettre devant la commode, m'asseyant dessus pour l'empêcher de s'habiller de façon enfantine. Je passais mes bras autour de son cou et je souriais. « ... Hyung tu veux pas rester avec moi? Demain c'est une journée de cours et je pourrais pas revenir avant deux semaines... J'ai des examens. Tu veux pas profiter de rester avec moi? », disais-je avec une petite voix angélique. Je savais qu'il ne m'autoriserais pas à venir avec lui de toute façon alors je tentais de le retenir au moins pour une après-midi... Evidemment j'allais insister s'il me disait non, j'étais un sale gosse capricieux... Mais mon but n'était pas de l'énerver et si c'était vraiment important, je me contenterais de tirer ma petite moue d'enfant triste.


man i'm everywhere like oxygen, i'm sorry but even your ex is my fangirl. stop talking shit like you know this shit, i don’t need your feedback, honestly. the only thing you did to me is judge me with a click of your mouse.
(c) crackle bones



Revenir en haut Aller en bas


Oh NamSoo
magicarp ultime
Messages : 355
Inscription : 02/11/2014

Âge : 24 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: new blood bandits ✲ ft. namsoo   
POSTE LE: Jeu 27 Nov - 15:30


La douceur, la tendresse.. tout ce qui concernait le contact physique ou la gentillesse envers autrui ne faisait vraiment pas parti de moi. Je suis quelqu'un de brutal, pas affectif, vicieux, mesquin, méchant.. Rien de bon, au fond. Je n'ai pas de cœur, je le sais très bien et ça ne m'a absolument jamais dérangé. L'amour, l'amitié.. l'attache en général, c'est pas pour moi, j'ai jamais réussis à rien à ce niveau, et j'ai jamais voulu aboutir à quoi que ce soit. Je suis heureux en étant seul, en frappant les autres. Je me conviens à moi même et ne ressent aucun besoin si ce n'est que l'acte physique qui n'est pas un problème non plus. Je suis beau, intelligent, riche, j'ai tout pour moi, alors ce n'a jamais été dur de trouver quelqu'un pour une nuit. Qu'est-ce qui fait que Juno soit une exception à la règle ? Je ne savais pas moi même, et peut-être même que je n'aurais jamais la réponse. Mais c'était le cas, même si je ne l'avouerais pas, il était certainement le seul à attiser mon attention. Il m'aimait, il me le disait, il me le montrait, et j'avais toujours beaucoup de mal avec ça. Cet enfant était mon opposé le plus total ; câlin et plus qu'affectueux. Mignon, souriant.. J'essaie de faire en sorte de ne pas trop le repousser parce que je sais que ça le rends triste. Mais c'est vraiment difficile. « Je ne te demanderais jamais de changer. Tu es libre de faire ce que tu veux, Juno. », ai-je simplement répondu. Qu'est-ce que je pouvais bien répondre ?

Le voir ainsi me couper la route et m'arrêter dans mes actions ne m'étonnait qu'à moitié. J'étais surpris sur le coup, mais c'était bien le genre d'attitude qui lui ressemblait. Je me suis donc arrêté, sans bouger. Ses bras autour de ma nuque, ses paroles, sur ce ton enfantin qu'il adoptait souvent.. Il m'avait à nouveau pris de cours et je me sentais comme un animal pris dans un filet. Habituellement j'aurais violemment repoussé la personne et je serait vite parti, mais je ne pouvais pas le faire cette fois. Lentement mes iris sombre se sont relevé, mon regard se posant dans le sien. Comme toujours je ne semblais rien ressentir, j'étais froid, plus froid encore que de la glace, distant et calme. Quelques instants sont passé sans que je ne réponde rien, réfléchissant à cette proposition. On ne se voyait pas souvent à cause du travail et de ses études, c'est vrais. Du moins, on se voyait rarement plus longtemps qu'une nuit, lorsqu'il venait s'incruster à l'improviste dans mon lit. Rien que d'y penser, j'en soupirait. Un enfant, un enfant capricieux, c'est tout ce qu'il est. Je ne comprenait pas pourquoi j'étais différent avec lui, mais je comprenait encore moi le fait qu'il aime passer du temps avec moi. Comment pouvait-il m'apprécier ? Encore une question dont je n'aurais certainement jamais la réponse. « Qu'est-ce que je gagne en restant avec toi ? » me contentais-je de répondre. Je le voyait un peu comme un jeu que je pourrait avoir avec un enfant, sans sembler amuser malgré tout. C'est ce qu'il m'inspirait, Juno.


在意的越少, 就活得越簡單.  

Has it ever occurred to you that you could change your life right this second if you really wanted to? You could place yourself in a life or death situation if you wanted. We could change the entire outcome of our lives, and if our lives are really as bad as we say they are, why won’t we take those chances? The world is in our hands. 不要讓恐懼佔據你的全部.  



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




Sujet: Re: new blood bandits ✲ ft. namsoo   
POSTE LE:



Revenir en haut Aller en bas
 

new blood bandits ✲ ft. namsoo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FALSE HOPE :: gangnam :: oh namsoo-
nouveautés
08.11.14 • version 2 ft. jung krystal + inauguration du 1er évènement du forum
02.11.14 • ouverture officielle du forum
30.10.14 • version 1 ft. exo ot12
29.10.14 • préouverture du forum
tu peux pas test!
ahn reagan et im juno sont les meilleurs rpgistes du mois. ils ont postés une quarantaine de posts rp en deux semaines. allez leurs niquer leurs mères à ces fdp.