Oh Yeong. 〤 rough play.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
L'AVENTURE CONTINUE ICI:
http://daybreak-rpg.activebb.net

Partagez
 

 Oh Yeong. 〤 rough play.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Oh Yeong
casse-burnes de luxe
Messages : 6
Inscription : 05/12/2014
Oh Yeong. 〤 rough play.  Tumblr_inline_ms8w6lOnVE1qz4rgp
Âge : 31 Sexe : Masculin

Oh Yeong

Voir le profil de l'utilisateur http://kspeechnana.tumblr.com/
Oh Yeong. 〤 rough play.  Empty

Sujet: Oh Yeong. 〤 rough play.    
POSTE LE: Ven 5 Déc - 15:48
Oh Yeong.
ft. Lee Chang Seon.




" MAYBE YOU THINK
THAT YOU CAN HIDE. "
nom & prénom Oh Yeong surnom /. âge & sexe Vingt-six ans ; (m) date & lieu de naissance Quatorze février, 1988. | Séoul.  nationalité Coréen _ Japonais sexualité Hétéro. côté coeur Bagdad, tu connais ? finances Plus qu'aisé. emploi ou études Héritier de l'agence de talents : SunArts.  secret J'ai perdu la mémoire il y a de ça quelques années. J'essaye avec tant bien que mal de retrouver celle-ci. caractère ambitieux ; charmeur ; observateur ; talentueux ; associable ; calculateur ; jaloux ; impulsif ; têtu. type de personnage inventé. groupe désiré past.



7 péchés capitauxenvie
★★★★
avarice
★★★★
luxure
★★★★★
orgueil
★★★★★
gourmandise
★★★★
paresse
★★★★★
colère
★★★★

tell me a story
« La vie est comme un jeu d’échecs : nous esquissons un plan, mais celui-ci est tributaire de ce que daignent faire l’adversaire aux échecs et le destin dans la vie. »

Oh Yeong, fils unique de bonne famille et riche héritier de l'empire Sun arts vous offrent une simple et unique lecture de son journal personnel afin de mieux comprendre celui-ci.


✎ Onze janvier 2000.

Aujourd'hui encore j'ai obtenu les faveurs de certains professeurs, allez savoir pourquoi, mais j'ai tout bonnement l'impression que ceux-ci ne cessent d'essayer avec tant bien que mal d'obtenir mon attention. Malheureusement pour eux ; rien de tout cela ne pourrait obtenir celle-ci. Ils ne la méritent en aucun cas. Je préfère bien évidemment étudier ou tout simplement me cultiver. Quels idiots que voilà.


✎ Vingt novembre 2004.

Voilà ; j'ai bel et bien seize ans. Cela faisait plusieurs années que je n'avais pas daigné te porter une certaine importance, foutu journal. Je suis actuellement au lycée ; rien de tout cela n'a changé. Les choses sont similaires ; une école privée dans laquelle j'étudie. Un groupe d'amis qui ne portent qu'une importance à mon compte en banque et à ma situation personnelle. Rien de tout cela ne m’intéresse. Les humains sont si hypocrites parfois, à la limite de l'exaspérant.
Sauf elle.
Une exception se présente à cette règle. Je l'ai rencontré simplement dans les couloirs avec un de ses groupes d'amis et elle n'a aucunement daigné poser un seul regard sur ma personne ; qui est-elle ? Mystère. Mais tout aussi surprenant. Je tacherais d'en savoir plus ultérieurement, dans tous les cas, je dois poser ce stylo qui me permet d'écrire afin de rejoindre mon cours de piano. Cordialement.


✎ Deux avril 2006.

Me voilà à l'université, encore une de ces écoles prestigieuses et barbantes. J'ai présentement dix-huit ans. Suivant un cursus d'économie et de gestion ; je me retrouve une nouvelle fois dans la même situation, malgré tout, j'ai fini par obtenir l'attention de cette fille qui se trouve une nouvelle fois dans la même école que ma personne. Dan Hee, voilà son prénom. Malheureusement, ayant grandi aussi bien physiquement que psychologiquement, je ne laisserais pas cette jeune femme s'en sortir, aussi bien que je dois avouer qu'elle ne me laisse pas indifférent. Quelle connerie.

✎ Deux avril 2010.

Voilà pratiquement quatre ans que j'ai, avec tant bien que mal, essayé d'obtenir les faveurs de Dan Hee et finalement ; elle a su voir à travers les apparences. Je ne suis qu'un homme dirigeant et dominant qui était quand bien même, amoureux de cette femme. Je le sais, mon paternel et contre cette union que nous formons depuis plus d'un an, malgré tout, cet amour à su traverser les barrières posées sur notre chemin et voilà deux ans que nous sommes ensembles. Jusqu'où cela va-t-il continuer ? Seul l'avenir nous le dira.


✎ Seize juin 2012.

Merde. Voilà le simple et unique mot qui pus traverser mon esprit à l'instant même où Dan Hee m'annonça le fait qu'elle était enceinte, de moi, bien évidemment. Un enfant ? Me voilà bien dans l’embarras ; certes, j'avais terminé mes études, obtenu un compte en banque fièrement remplis et la majorité bien dépassé, mais je n'étais guère capable de me confronter réellement face à mes parents, ou plutôt : mon paternel. Il était impartial en ce qui concerne la jeune femme ; j'avais d'ailleurs  dût me donner corps et âmes dans l'entreprise afin d'obtenir un certain accord.
Malgré tout ; je ne peux nier mes obligations, cet enfant était notre. Le fruit d'un amour passionnel.  J'allais devoir trouver un moyen.


✎ Quatorze février 2013.

Aujourd'hui est un grand jour ; mon anniversaire, mais aussi la saint Valentin. Fête considérée comme européenne. Nous avions pris la décision, l'un et l'autre ne fêter ces deux choses ensembles ; après tout, vingt-cinq ans. Cela n'est pas négligeable.


✎  Dix-huit mai 2013. | Nouveau journal.

Blanc. Tout est blanc. Les draps, les murs, mes vêtements, mon visage. Et comme les pages de ce nouveau journal que je viens d’entamer. J'ai essayé, avec tant bien que mal de me souvenir du pourquoi du comment, mais un trou noir s'empresse de brouiller chacun de mes souvenir. D'après les médecins, je me trouve dans cette chambre d'hôpital depuis plusieurs mois, mais je n'ai bel et bien aucun souvenirs de ce passage. Ni même de cet avant-passage. J'ai beau essayer d'obtenir les faveurs de ce majordome qui me suis depuis tant d'années, il m'assure que je n'ai eu qu'un simple et unique malaise qui pourrait obstruer mes souvenirs. Vérité ou mensonge ? Ceci restera bel et bien un mystère.


✎  Vingt-trois mai 2013.

J'ai enfin obtenu le droit de sortie ; se trouvait lors de celle-ci, une jeune femme que je ne connaissais guère. Elle m'assurait pourtant être ma fiancé ; je n'ai pu qu'agir tel un idiot en acquiesçant. Je ne me souviens de rien et pourtant, elle semble me connaître si bien que cela en paraisse plutôt déroutant. Mes propres parents, eux aussi, agissent d'une manière plutôt étrange, pourtant tout me semble à la fois si familier. Je ne saurais en aucun distinguer du vrai du faux dans l'état actuel où je me trouve. Je me laisse bercer par ses souvenirs vagues mouvementés par ces rêves plutôt détournés en cauchemars. Malheureusement, je n'ai guère le temps d'offrir un certain recul à mon esprit ; je dois rapidement reprendre un rythme de vie qu'on pourrait considérer de normal. Je me retrouve à la tête de l'agence en un claquement de doigts ; surprenant.


✎ Trois janvier 2014.

Je le sais maintenant ; tout est faux. Un simple jeu. Ils avaient pris simplement l'initiative de s'amuser avec ma défaillante mémoire, dois-je continuer dans leur jeu ou bien afficher le tout à découvert ? Je suppose que je dois continuer à faire semblant dans le bien de tous, et il me semble que cela est le mieux pour mon propre futur. Certains souvenirs font de nouveau surface, je le sais. Mais je ne peux en aucun cas mettre un nom sur les personnes, ni même ces choses que je crois connaître. Journal, permet-moi de te supplier, qui est donc cette femme que je vois dans mes souvenirs ? Je suis sûr qu'elle saura m'éclairer sur ma véritable histoire qui me hante.
Ce n'est qu'à travers ma notoriété et ce semblant d'homme inaccessible que je vais devoir me forger mon propre avis et déterrer le semblant de la réalité.  


~


behind the screen
HELLO. RINA. JACQUELINE POUR LES INTIMES. J'aime trop votre forum, ok. Les couleurs sont perfecto et krystal pour la bannière aussi. Bouah. Je vous envois plein d'amour, hell yeah.  Oh Yeong. 〤 rough play.  1420292051

Code:
aidez-nous pour le bottin des avatars, s'il vous plait ! ♥️
▸ [color=tomato]Lee Chang Seon | Joon (mblaq)[/color] » Rina



Maybe you think that you can hide.
This life that might leap anywhere — there’s no use avoiding or ignoring it. There’s just facing it and getting beaten to a bloody pulp. But at times life can surprise us with gifts that make our hearts flutter. And if we endure sadness, we are rewarded with happiness. – Reply 1997.



Revenir en haut Aller en bas


Min Sae Ra
magicarp ultime
Messages : 369
Inscription : 02/11/2014
#AGARU
Âge : 28 Sexe : Féminin

Min Sae Ra

Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com
Oh Yeong. 〤 rough play.  Empty

Sujet: Re: Oh Yeong. 〤 rough play.    
POSTE LE: Ven 5 Déc - 18:00
OMG Oh Yeong. 〤 rough play.  2332662940

Toi, tu viens de combler mon coeur d'A+. Je t'aime sit'avaisprisleleaderjet'auraisviolédanstouteslespositions

Welcomeuh

Fightin' pour ta fiche


i wanna be myself ☂️ even though they call me bad girl, i just reply ‘so what?’ I just puff out my chest. this is my lifestyle and no one else’s. i’ll see it through until the end. how can I feel? how can I see? with my own hands and eye. how can I love? I would never know how to love myself my own voice and name ► hellsangels.