yang sae jin ✝ can't live out of the past.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
L'AVENTURE CONTINUE ICI:
http://daybreak-rpg.activebb.net

Partagez | 
 

 yang sae jin ✝ can't live out of the past.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


yang sae jin
hamster unijambiste
Messages : 146
Inscription : 21/11/2014

Âge : 25 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: yang sae jin ✝ can't live out of the past.   
POSTE LE: Ven 21 Nov - 0:26
yang sae jin
ft. oh se hun




" SAVE YOUR BREATH
FOR SOMEONE ELSE "
nom & prénom yang sae jin. surnom jin. âge & sexe 21, mâle. date & lieu de naissance séoul, 10.02.93. nationalité américano-coréen. sexualité secret. côté coeur célibataire & amoureux. finances son « boulot ». emploi ou études artiste polyvalent.  secret a tué son meilleur ami , des années plus tôt.caractère  susceptible, timide, associable, méfiant, dépressif, rancunier. type de personnage inventé. groupe désiré past.



7 péchés capitauxenvie
★★★★
avarice
★★★★
luxure
★★★★★
orgueil
★★★★
gourmandise
★★★★
paresse
★★★★
colère
★★★★★

tell me a story
comme vous l'auriez sûrement remarqué, saejin porte un prénom plus ou moins féminin. lors de la grossesse de sa mère, les médecins étaient persuadés qu'il s'agirait d'une fille. pourtant non. à la fin de l'accouchement, tout le monde se rendit compte que le bébé n'était en fait qu'un petit garçon. encore heureux que « sae jin » est un prénom mixte ▬ certes plus porté par des filles que des garçons, mais mixte quand même ▬ puisque les parents du nouveau-né n'auraient pas voulu changer de prénom. ce prénom-ci leur tenait tant à cœur.

lors de son enfance, saejin fut  très souvent pris de moqueries de ses camarades de classe. d'une part, à cause du prénom qu'on lui avait assigné, et de l'autre car le garçon ne parlait à personne. il restait souvent dans son coin, seul, assis dans un endroit de la cour ou même dans chacune des classes où il se trouvait. il n'affichait aucune expression sur son visage.  même si saejin était extrêmement blessé par le comportement des autres élèves, jamais il n'en montrait son ressenti. il gardait toujours tout pour lui.

fort heureusement, une seule personne ne se moquait pas de lui. cette personne était complètement intriguée par le « phénomène ». un jour, elle alla à sa rencontre et s'accroupissait devant lui, un léger sourire aux lèvres. à partir de ce moment-là,  il commença à lui parler, à s'intéresser à lui, à s'amuser avec lui, et ce, durant les jours, les semaines, les mois, les années à venir. ce garçon qui avait osé lui parler et ne pas le traiter comme une merde, comme un moins-que-rien était tout simplement devenu son meilleur ami, celui qui arrivait à le faire sourire, à le faire rire, à la faire devenir un peu plus « sociable ».

bien évidemment, ces années de bonheur ne pouvaient pas durer, n'est-ce pas ? c'était bien trop beau pour être vrai. durant les grandes vacances, au début, tout se passait merveilleusement bien. comme toujours.  c'est vrai. que voulez-vous qu'il se passe dans une énorme villa avec une belle piscine, en plus ? pensez-vous qu'en vacances, vous êtes à l'abri de tout danger ? pensez-vous que les pires moments n'arrivent qu'aux autres ? pensez-vous que les tragédies n'arrivent que rarement ? non. sae jin pensait qu'il avait vu plusieurs des pires choses que l'on pouvait faire à l'humain. mais ça, c'était avant qu'il finisse par se disputer avec son « meilleur ami » à cause d'une petite broutille. une broutille de rien du tout, en prime. vous allez me dire que ce n'est pas grave, qu'après les disputes on finit par se retrouver.. non. pas pour saejin et son ami. son ami pour qui il n'était pas indifférent, son ami pour qui il avait en réalité plus que des sentiments amicaux et fraternels. au fil des années, saejin avait développé des sentiments amoureux pour cette personne. l'autre, eh ben, durant leur vacances, lui avait annoncé qu'il al lait se fiancer avec une fille qu'il ne connaissait pas depuis très très trèèès longtemps. saejin ne supportait pas ça. « il » était à lui. jin ne supportait pas l'idée qu'il puisse être possédé par d'autre. en étant choqué (?) qu'à cause de cette nouvelle, saejin, par malheur, bouscula son ami qui se trouvait au bord de la piscine. le garçon ne sachant nager se mit alors à couler, personne n'étant là pour l'aider. saejin, lui, était bien trop pétrifié pour pouvoir bouger ne serait-ce que le petit doigt. il s’effondra  même au sol, plus aucune réaction de sa part ne faisant surface. mais ce qu'il n'avait laissé à son ami le temps de dire, c'était que ce mariage était un mariage arrangé. mais ça, saejin ne le saura jamais.

saejin avait tout  perdu, absolument tout. non seulement l'homme qu'il aimait, mais aussi sa famille. sa famille qui le reniait d'avoir commis un tel acte. saejin ne savait plus quoi faire. il avait été mis à la porte de chez lui et n'avait personne sur qui compter. c'est vrai, ça. qui aiderait un assassin ? certes, il n'était pas majeur mais il lui avait quand même ôté la vie. il ne supportait pas de vivre avec cette image du corps inerte de son ami devant lui. il ne se passait pas un seul jour sans qu'il n'y pense. il était seul et ne savait que faire. sans « lui », il n'arrivait plus à avancer, il n'arrivait plus à sourire, il n'arrivait plus à rien. du moins, pour les trois années qui suivirent ce tragique incident.

saejin avait vraiment changé. il n'était plus le même que lorsqu'il était encore de ce monde. saejin était désormais froid, distant, sans aucune joie de vivre. certes, il avait « bien » grandit et n'avait pas de soucis à se faire niveau beauté, mais il s'en foutait. il voulait juste le rejoindre. rejoindre l'être aimé. c'est alors qu'il se trouva au-dessus d'un pont. il repensait à chaque moment de sa vie qui le rendait heureux. il se rendit alors compte qu'ils ne se résumaient qu'à une seule personne. lui. alors qu'il allait sauter, un homme ─ qui apparemment le surveillait depuis un bout de temps ─ l'empêcha de commettre l'irréparable. cet homme était assez important dans le milieu dans lequel il travaillait. en fait, non. il était très important. très très important, même. il tenait à éloigner le jeune adulte de cet endroit. il l'emmena alors dans un parc isolé et le fit s'asseoir afin de discuter convenablement avec lui. même si saejin ne pensait qu'à le rejoindre, il l'écoutait quand même. au fur et à mesure qu'il écoutait l'homme, son regard ─ et seulement son regard ─ s'illumina. avait-il bien entendu ? allait-il enfin sortir de cette misère ? allait-il enfin réaliser ce dont lui-même et lui rêvaient ? non. il ne pouvait pas refuser. il avait sûrement trouvé ce qui allait lui donner une raison d'exister. le jeune homme accepta alors l'offre de l'homme et le remercia mille fois. « mais quelle offre ? » me diriez-vous. eh bien,.. l'homme lui avait tout simplement promis de changer sa vie, de la rendre plus intéressante, de faire de lui quelqu'un « d'important ». en quoi ? ce, en lui proposant de devenir un stagiaire dans une des plus grandes agences de corée du sud. à la suite de ce stage, il deviendrait ─ si tout se passe bien ─ un artiste polyvalent. ce dont lui & saejin rêvaient depuis qu'ils étaient petits. ils s'étaient même fait la promesse d'y arriver ensemble mais.. étant donné qu'il n'était plus de ce monde, saejin ce devait tout de même de tenir cette promesse, pour lui.

 un nouvelle vie s'était offerte à lui. une vie qui le rendait plus ou moins meilleur. il avait désormais une maison où vivre, des personnes qui s'occupaient de lui, un travail, de l'argent, de quoi le rendre heureux.

sept ans. ça faisait désormais sept ansqu'il était parti et deux ans qu'il travaillait. il était plus ou moins heureux. la seule chose qui lui manquait était sa présence.. sa voix.. son odeur.. ce jour-là, jin ressentait l'immense besoin de le revoir. il se baladait dans les quartiers de séoul, tête baissée. il se rendit partout ou il pouvait se rendre et où il avait des souvenirs avec lui.. mais au bout d'un moment, il avait fini par rentrer dans quelqu'un. il s'excusa à répétition et releva son regard sur cette personne. là, le choc. pourquoi ? comment était-ce ... possible.. cet homme. il avait bien l'air d'avoir le même âge que saejin. il lui ressemblait tant.. c'était comme s'il le rencontrait à nouveau. le jeune homme n'en croyait pas ses yeux. comment avait-il fait pour tomber sur cette personne alors qu'il avait complètement besoin de lui ? qui était-il ? un simple sosie ? un jumeau caché ? ou même... était-il vivant en réalité ? tout cela n'était-il en fait qu'une mascarade ?

~


behind the screen

leuhael. 20 ans. exo-stan. kai-biased. yakoi !!!! ♥♥♥ kiss sur tes fesses ! *sbaff*

Code:
aidez-nous pour le bottin des avatars, s'il vous plait ! ♥
▸ [color=tomato]oh se hun (exo-k)[/color] » leuhael.



Revenir en haut Aller en bas


Min Sae Ra
magicarp ultime
Messages : 369
Inscription : 02/11/2014
#AGARU
Âge : 28 Sexe : Féminin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com

Sujet: Re: yang sae jin ✝ can't live out of the past.   
POSTE LE: Ven 21 Nov - 0:38
Finalement, tu as trouvé des images potables x)))

Bienvenueuh parmi nous

Fightin' pour ta fiche pour ta fiche ♥


i wanna be myself ☂️ even though they call me bad girl, i just reply ‘so what?’ I just puff out my chest. this is my lifestyle and no one else’s. i’ll see it through until the end. how can I feel? how can I see? with my own hands and eye. how can I love? I would never know how to love myself my own voice and name ► hellsangels.