Baek Lin ✱ Doll gone Wild



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
L'AVENTURE CONTINUE ICI:
http://daybreak-rpg.activebb.net

Partagez | 
 

 Baek Lin ✱ Doll gone Wild

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Baek Lin
casse-burnes de luxe
Messages : 11
Inscription : 20/11/2014
A doll gone wild
Âge : 29 Sexe : Féminin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://yangheerin.tumblr.com

Sujet: Baek Lin ✱ Doll gone Wild   
POSTE LE: Jeu 20 Nov - 16:59
Baek Lin
ft. Moon Hyuna [Nine Muses]




"  Get out of my
brand new empire "
nom & prénom Baek Lin. Mon prénom coréen est Min Rin surnom Lilin, Bali âge & sexe 25 ans et vous croyez que ce corps de rêve arbitre un tuyau date & lieu de naissance 14 aout 1989 à Shenzhen, Chine nationalité Sino-coréenne sexualité Hétérosexuelle officieusement, homosexuelle officiellement côté coeur Je n'ai pas encore trouvé celle à qui je peux donner mon cœur finances Je n'ai pas à me plaindre. Mes parents continue d'assurer mes arrières emploi ou études Je possède ma propre ligne de bijoux secret Je suis la fille de la maîtresse de mon père, mais, ma véritable sexualité est mon secret caractère Déterminée ▬ jalouse ▬ sportive ▬ trop curieuse ▬ généreuse ▬ méfiante  type de personnage inventé groupe désiré future.



7 péchés capitauxenvie
★★★★
avarice
★★★★★
luxure
★★★★★
orgueil
★★★★★
gourmandise
★★★★★
paresse
★★★★★
colère
★★★★★

tell me a story
Living Persons

Maman, il est où papa ?

Je voyais la pointe de tristesse dans les yeux de ma génitrice quand elle devait me donner une réponse. C'est dans des moments comme ça que je détestais mon père. Il rendait ma mère triste. "Pourquoi papa n'est pas avec nous". C'était ça la vraie question. Durant une dizaine d'année, elle me répétait sans cesse qu'il travaillait en Corée... Il était même possible que je ne vois pas durant des mois. Je savais que cette situation n'enchantais pas ma mère, alors c'est pour cela que j'ai cessé de poser des questions, de remuer le couteau dans la plaie.

Malgré les absences répétées de mon paternel, je ne me considérais pas comme une enfant malheureuse. Il savait me combler de son amour lorsqu'il était à la maison ; il me traitait comme une princesse, j'étais sa petite fille chérie. J'étais comme la huitième merveille du monde, du moins ce que je ressentais. Même s'il restait que pour une semaine, un mois... Je n'étais pas malheureuse de la vie que nous menons. Au final, je trouvais ça... Normal.

Ticket one way...

Ma vie prit un nouveau soudainement lorsqu'à onze ans, mon père décidait que ma mère et moi devions quitter la Chine pour venir à Séoul. Quitter tous ceux que j'ai connu et que j'ai aimé... Non, ça ne plaisait pas trop. Le seul point positif, c'est que j'allais voir plus souvent mon géniteur. Et bien je me suis fortement trompée... On avait une belle maison et tous les beaux trucs qui vont avec... Et c'est tout. Mon père n'était pas plus présent que ça... Je lui en ai énormément voulu de nous avoir arraché du seul pays que j'ai connu pour répéter la même chose.

A mon arrivée, je ne fus pas inscrite dans une école. Ma mère ne faisait que me parler chinois lorsque j'étais enfant alors le coréen m'était presque inconnu. J'ai donc suivi des cours à domicile pour m'apprendre le coréen en session intensive. Il va s'en dire que des amis, j'en avais pas beaucoup. J'avais le nez constamment dans les cours. J'avouerais qu'à cette époque, j'étais un peu un rat de bibliothèque. Et cela s'est ressentit lorsque j'ai mis pour la première fois les pieds dans un collège coréen. J'étais une excellente élève, donnant la priorité à mes études qu'au monde réel. Vous aurez surement du mal à le croire, mais durant cette époque, j'étais très timide et renfermée sur moi-même... Mais il y avait un garçon, qui par la suite deviendra mon meilleur ami, qui a cherché à me connaitre, qui a su briser cette carapace pour m'emmener dans le vrai monde. C'est grâce à lui que j'ai pu garder les pieds sur terre.

A few good men... Or not

Ma vie suivait son cours. J'ai enfin su trouver ma place dans cette société. Je trouvais ma vie en Corée aussi parfaite. Cependant, à mes dépends, j'ai vite compris que la perfection n'existait pas.

J'avais 14 ans lorsque j'ai surpris mon père avec une jeune fille à peine plus âgée que moi. Sur le moment, j'avouerai que je me suis un peu emballée, pensant qu'il s'agissait de sa maîtresse vue la manière dont ils étaient proches. Je n'ai pas perdu une seconde pour en parler à ma mère. Ce qui m'étonnait, c'était son impassibilité. Je pensais alors qu'elle était déjà au courant... C'est alors que finalement mes parents se décidèrent de m'expliquer les choses. Mon père avait une autre en dehors de ma mère et moi... Sa vraie famille. En réalité, c'était ma mère sa maîtresse. Je n'étais que le fruit de son adultère. Ouais c'est vrai que cela avait jeté un froid sur ma vie si bien menée. J'étais une petite bâtarde, rien de plus.

Mon père ne voulait pas me considérer comme tel alors il décida de me présenter à sa vraie famille. Une mauvaise idée vous me direz... Ne vous en faites pas, j'ai eu la même pensée que vous. Bah étonnement, je fus assez bien accueillis par eux. Et voilà comment de fille unique je passais à la benjamine d'une fratrie de trois enfants.

News of breaking up, is finally here, oops (part 1)

J'avouerais que cette nouvelle sur ma famille m'avait refroidit. Niveau bizarrerie, ma famille avait atteint des summums. Cependant, mes problèmes familiaux n'était pas la chose qui s'imposait le plus dans ma vie personnelle. Au lycée, j'étais quelqu'un de très populaire. Les filles m'enviaient et/ou voulais être mon amie tandis que les garçons souhaitaient être mes petits amis. Pourtant, je n'ai eu qu'un seul petit ami "vrai" petit ami. Vous vous rappelez de mon ami, mon meilleur ami ? Et bien nous avions fini par nous fréquenter lorsque nous étions au lycée. Il m'a dit qu'il m'aimait et je trouvais vraiment touchant de sa part. Je n'avais pas les mêmes sentiments que lui, je l'avoue. Mais primo, je me voyais mal le repoussais, risquant de le blesser et secundo, je me disais qu'avec le temps, ayant des contacts plus intimes avec lui, mes sentiments allaient apparaître... Les mois ont défilé, mais rien de rien. Je n'arrivais pas. Mon coeur ne battait pas pour lui. Ni même pour aucun garçon... La seule personne pour qui mon coeur a su battre, c'est une fille de mon lycée.

C'est à ce moment que j'ai compris. Je n'étais pas comme la moyenne des filles de mon âge à baver devant les abdos et les muscles des idoles en couverture de magazine. Non, ça ne m'intéressait pas tout cela. J'avais compris que les femmes étaient les seuls êtres à me faire vibrer. C'est alors là que mon cauchemar a commencé.

Rumor... Oops, my mistake (part 2)

Lorsque j'ai pris conscience de mon homosexualité, je décidais que c'était le moment de changer, de prendre un autre chemin. Pour commencer, je décidais de mettre un terme à notre histoire avec mon petit ami, jugeant que cette mascarade avait trop durée. Etant aussi mon meilleur ami, je pensais qu'on pourrait toujours conserver ce lien qu'on a créé. C'est alors que j'ai vu que je lui aie fait part de mon lourd secret, lui dire que je voulais lui rendre sa liberté parce que j'aimais une fille. Je n'espérais rien avec cette fille, je gardais les pieds sur terre, mais je ne voulais plus mentir à mon ami. Cette révélation me fit un bien fou. Mais ce fut aussi - et surement - la pire erreur de ma vie.

Le lendemain, lorsque je suis revenue au lycée le lendemain, les personnes étaient différentes avec moi. Quand je venais les gens cessaient de parler ou encore, ce sont les messes-basses qui raisonnaient dans les couloirs. On me dévisageait sans cesse. Mais lorsque je vis les horreurs écrites sur le tableau de ma classe et sur mon bureau, j'avais compris. Tout le monde... Tout le monde savait que j'étais homosexuelle. J'y croyais pas, je ne voulais pas y croire. Ma réputation s'est écrouler en un rien de temps. Bien sûr, je savais déjà qui était à l'origine de mon cauchemar et ne m'a pas fallu beaucoup de temps pour demander des comptes. C'est fou ce que l'être humain peut être égoïste. La soif de vengeance sait transformer un ange en un véritable démon. J'étais désormais considérée comme une paria, un être abominable. Les mots écrient dans les toilettes en disant des trucs horribles sur moi. Quant aux brimades physiques, je ne préférais pas en parler. Ma mère n'était pas au courant de tous ça. Cela me pousserait à dire mon horrible secret. Je sais que ma mère ne supporterait pas que son unique fille est attirée par les femmes.

I don't wanna a playboy...

Je vivais ma vie comme je le pouvais. Je subissais encore et toujours des brimades. J'espérais que les gens se lasseront et comment je me suis bien trompée. De nature, je ne me laissais pas faire, mais quand on est seul contre le monde... Honnêtement, je ne pensais pas tomber plus bas que ça. Et pourtant...

Trois garçons ont décidé de mon sort autrement en m'enfermant dans les toilettes.

Ce serait dommage qu'aucun homme qui puisse profiter du physique avantageux de Min Rin non ?

Très rapidement, ils me jetaient au sol et me dérobaient de mes vêtements pour finir par s'amuser avec moi de la pire des manières qui soit. Je ne sais plus combien de temps cela à durée, mais pour moi, c'était comparable à une éternité. J'ai vraiment été par cela. Pour moi, ceci a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Suite à cet événement, je suis entrée dans une grande période de dépression. Je m'isolais dans ma chambre, je pleurais sans cesse, me remémorant cette soirée. C'était éprouvant. Je m'étais coupée du monde qui m'entourait. Je n'avais encore rien dit à ma mère. L'humiliation était trop grande pour que j'en parle à ma génitrice.

Figaro... Give up up tonight

Ma mère ne savait toujours pas ce qu'il clochait chez moi. Au début elle pensait que ce n'était qu'un coup de blues, cependant, en me voyant sombrer un peu plus chaque jour, son inquiétude grandissait. C'est quasiment de force qu'elle décidait de m'emmener voir un psychologue. Si sur le moment j'avais des envies meurtres, aujourd'hui je lui en serais éternellement reconnaissante. Mes thérapies m'ont permis de me libérer de mes chaînes. Ma psy était juste géniale, si compréhensible. Je lui ai parlé de tout - excepté mon homosexualité of course. Ma situation familiale, mes brimades, mon viol... Et je m'étais sentie d'autant plus légère. Tout ça m'empoisonnait la vie, bien plus que je l'imaginais.

J'ai alors décidé d'en parler aussi à ma mère et, bon, elle m'a reproché de lui avoir caché tout cela et je la comprenais. Ce que moi j'avais du mal à supporter, c'est qu'elle se sente coupable de ce qu'il m'était arrivée. Et je crois encore qu'aujourd'hui, ma mère s'en veut encore de ne pas m'avoir protégé...

Last Scene

Les années ont passées. Les choses avaient changées. J'ai grandi, j'ai mûri et j'ai avancé. Pour décompressé, je m'étais mise au chant - j'avouerais même que l'idée de devenir idole m'avait traversé l'esprit - puis finalement, j'ai changé d'orientation, voulant me tourner vers une autre chose que j'appréciais. J'ai un certain amour pour les bijoux. Quoi de mieux que de travailler dedans ?

Mon père me soutenait à fond dans mon projet. J'ai suivi alors une formation et j'ai décidé de me lancer à l'eau. Je voulais monter ma propre boîte et quand on a un papa dans les affaires, ce n'est pas vraiment difficile. Il a été le premier à s'investir dans mon projet et je ne le remercierais jamais assez pour ça. Surtout vu comment mon affaire a fleurit. Aujourd'hui, je ne regarde plus en arrière... Je veux juste avancer.

~


behind the screen
I'm back mes écureuils

Code:
aidez-nous pour le bottin des avatars, s'il vous plait ! ♥️
▸ [color=tomato]moon hyuna (nine muses)[/color] » baek lin



Revenir en haut Aller en bas


Im Juno
petit suisse à la fraise
Messages : 449
Inscription : 25/09/2014

Âge : 22 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://bwi-art.tumblr.com/

Sujet: Re: Baek Lin ✱ Doll gone Wild   
POSTE LE: Jeu 20 Nov - 19:21
moon hyuna ;_; gosh
rebienvenue du coup miss


man i'm everywhere like oxygen, i'm sorry but even your ex is my fangirl. stop talking shit like you know this shit, i don’t need your feedback, honestly. the only thing you did to me is judge me with a click of your mouse.
(c) crackle bones



Revenir en haut Aller en bas


Ahn Reagan
petit sumo en mousse
Messages : 460
Inscription : 25/09/2014

Âge : 23 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://zesugar.tumblr.com/

Sujet: Re: Baek Lin ✱ Doll gone Wild   
POSTE LE: Jeu 20 Nov - 19:32
mais c'est qu'elle fait peur sur ton gif de  profil D:
rebienvenue ! bon courage ♥ & puis amuse toi bien avec ce perso là ~


pretty please, if you ever feel like you're nothing
“u’re so mean when u talk about urself. u are wrong, change the voices in your head. make them like u, instead. so complicated... look how big u’ll make it filled with so much hatred. such a tired game. it’s enough. i’ve done all I can think of chase down all my demons, and see you do the same. u're fuckin' perfect to me.”



Revenir en haut Aller en bas


Baek Lin
casse-burnes de luxe
Messages : 11
Inscription : 20/11/2014
A doll gone wild
Âge : 29 Sexe : Féminin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://yangheerin.tumblr.com

Sujet: Re: Baek Lin ✱ Doll gone Wild   
POSTE LE: Jeu 20 Nov - 21:38
Panda >> Comment ça elle fait peur. Elle est juste dorky tout en restant seksy -cherchedesexcuses-

En tout cas, je vous remercie mes petits choux


Baek Lin 백琳

« You’ll be yelled at if you keep hitting on me »



Revenir en haut Aller en bas


Kang MinHun
magicarp ultime
Messages : 464
Inscription : 01/11/2014

Âge : 22 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: Baek Lin ✱ Doll gone Wild   
POSTE LE: Ven 21 Nov - 1:04
RE



Revenir en haut Aller en bas


Baek Lin
casse-burnes de luxe
Messages : 11
Inscription : 20/11/2014
A doll gone wild
Âge : 29 Sexe : Féminin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://yangheerin.tumblr.com

Sujet: Re: Baek Lin ✱ Doll gone Wild   
POSTE LE: Ven 21 Nov - 2:21
Merci mon petit écureuil


Baek Lin 백琳

« You’ll be yelled at if you keep hitting on me »



Revenir en haut Aller en bas


Lee Seon Dae
sale oreo sodomisé
Messages : 37
Inscription : 09/11/2014

Âge : 29 Sexe : Féminin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: Baek Lin ✱ Doll gone Wild   
POSTE LE: Ven 21 Nov - 22:02
MA BYBYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY!!!!!!!!
Re bienvenue mon p'tit Ragondin de n'amour! Réserve moi un lien bien au chaud! (c'pas discutable sorry 🅰)



Revenir en haut Aller en bas


Min Sae Ra
magicarp ultime
Messages : 369
Inscription : 02/11/2014
#AGARU
Âge : 28 Sexe : Féminin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com

Sujet: Re: Baek Lin ✱ Doll gone Wild   
POSTE LE: Ven 21 Nov - 22:09
Change moi de surnom merde

Mais, ne t'en fait pas, on aura un lien qui arrache sa maman. Obligée de toute façon

Merci


i wanna be myself ☂️ even though they call me bad girl, i just reply ‘so what?’ I just puff out my chest. this is my lifestyle and no one else’s. i’ll see it through until the end. how can I feel? how can I see? with my own hands and eye. how can I love? I would never know how to love myself my own voice and name ► hellsangels.