Pyjama Party



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
L'AVENTURE CONTINUE ICI:
http://daybreak-rpg.activebb.net

Partagez | 
 

 Pyjama Party

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Min Sae Ra
magicarp ultime
Messages : 369
Inscription : 02/11/2014
#AGARU
Âge : 28 Sexe : Féminin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com

Sujet: Pyjama Party   
POSTE LE: Dim 16 Nov - 16:26

Nana Ҩ Mira



 Ҩ Because we love  




C'est en claquant la porte de mon appartement que je revenais chez moi. Je me jetais sur mon canapé en criant presque. Encore une fois, je me suis laissée dominer par mon côté lunatique. Parfois dans des moments comme cela, Nana savait vraiment m'énerver. Certes, il y a beaucoup de choses que j'arrive à prendre à la rigolade avec elle et même j'aimais beaucoup la taquiner. Ce n'était jamais quelque chose de sérieux, voire de grave. Du moins de mon côté. C'étaient les bons côtés de notre amitié et nos différences, cependant, nos différences savent très souvent nous jouer des tours et l'ambiance pouvait devenir très électrique.

Ce fut le cas encore cette fois. Na Rae est presque comme une soeur pour moi. Elle savait énormément de choses à mon sujet puisque pour des raisons et d'autres, j'ai dû confesser à elle -en oubliant certain détail de ma vie bien sûr. Alors, c'est tout naturellement que je lui ais parler de quelque chose que je n'ose pas parler - en dehors de mon accident - c'est les doutes sur mon orientation sexuelle. J'ai beau crier haut et fort que je ne suis pas attirée par les femmes, les propos rapportés par mon entourage concernant la relation plus qu'ambiguë et étroite que j'avais avec mon amie décédée me permettait de douter. Je ne sais pas si cela était vrai ou faux et j'aimerais fouiller au fin fond de ma mémoire pour retrouver ces soi-disant souvenirs, mais impossible. Tout cela est un énorme poids pour moi et je voulais faire part de mon fardeau à Nana... Si j'avais su, c'est à Taeho à qui je l'aurais dit. Lui ne m'aurait pas jugé. Sa réaction m'a plus insupporté que surprise. Je n'aurais jamais imaginé qu'elle était aussi étroite d'esprit. Je voulais lui balancer à la figure "oui j'aime les filles" et même lui rouler une pelle si possible. Ragh.... J'étais vraiment en colère contre elle cette fois. Et hors de question pour moi de faire le premier pas pour me faire pardonner. Puérile, je sais, mais j'avais avant tout ma fierté.

J'avais vraiment besoin de me défouler, vraiment.... Je décidais alors d'extérioriser tout cela en cuisinant. Oui, c'est ce que j'ai trouvé de mieux ces derniers temps. Depuis mon arrestation pour être exact... Cela valait mieux que de taper sur quelqu'un ou sur mes biblos qui m'ont coûté une petite fortune. Rapidement, je m'isolais dans ma pièce intime afin de me vêtir de vêtements un peu plus confortable. Je revenais rapidement dans ma cuisine, réfléchissant sur quels aliments je pouvais bien me défouler... J'optais pour finalement pour faire des gâteaux. Même si je ne suis pas des plus douée pour les pâtisseries, mais pétrir me servira de défouloir.

A peine commencée qu'on me sortait déjà de mon petit atelier cuisine. Et voilà qu'on venait me déranger chez moi. Je poussais un lourd soupir. Qui que ce soit, il a mal choisi son moment pour venir me voir, il risquait d'en prendre plein la gueule sinon. Je passais rapidement mes mains afin d'ouvrir la porte à mon visiteur du jour. Et ma surprise fut au rendez-vous. Malgré la colère grondante, Na Rae était quand même venue me voir. Un sourire narquois se dessinait sur mes lèvres.


« Dans d'autres circonstances, je pourrais presque croire que tu ne peux pas te passer de moi. »

Je ne comptais pas non plus la laisser croupir sur mon palier. Je l'invitais donc à entrer, lieu qu'elle connaissait assez bien désormais. Je passais une main dans mes cheveux et reprenais la parole d'un ton las, plongeant mon regard dans le sien.

« Qu'est-ce que tu fais ici, tu es venue me faire part encore de tes adorables réflexions ? »

Si c'était le cas, je n'hésiterais pas une seule seconde à me défouler sur elle puisqu'elle m'a fait l'honneur de venir me voir.

son appartement


fiche de © century sex



i wanna be myself ☂️ even though they call me bad girl, i just reply ‘so what?’ I just puff out my chest. this is my lifestyle and no one else’s. i’ll see it through until the end. how can I feel? how can I see? with my own hands and eye. how can I love? I would never know how to love myself my own voice and name ► hellsangels.