Lee Sunday - I am so fantastic ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
L'AVENTURE CONTINUE ICI:
http://daybreak-rpg.activebb.net

Partagez | 
 

 Lee Sunday - I am so fantastic ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Lee Seon Dae
sale oreo sodomisé
Messages : 37
Inscription : 09/11/2014

Âge : 29 Sexe : Féminin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Lee Sunday - I am so fantastic ♥   
POSTE LE: Dim 9 Nov - 18:38
Lee Seon Dae
ft. Jo Mi Hye aka Miryo




" SAVE YOUR BREATH
FOR SOMEONE ELSE "
nom & prénom Lee Seon Dae surnom Sunday, Seonnie, Sun, Sunny âge & sexe 25 ans et féminine jusqu'à la moelle date & lieu de naissance17 Aout 1989 à Los Angeles aux States nationalité Américano-Coréenne sexualité Bisexuelle et fière de l'être côté coeur Libertine même si elle est officiellement (et officieusement) casée financesPapa s'occupe de tout mais elle gagne elle même ses extrasemploi ou études Officiellement étudiante en dernière année de management et langue, officieusement strip-teaseuse dans un night clubsecret Elle mène une double vie et elle déteste mélanger ses deux vie, c'est pourquoi elle ne fréquente jamais les personnes qu'elle rencontre la nuit de jour et vice versa caractèreManipulatrice - Briseuse de coeur - Enfant gâtée - Vaniteuse - Arrogante - Ego-centrique - Perturbéetype de personnage inventé groupe désiré present



7 péchés capitauxenvie
★★★★★
avarice
★★★★★
luxure
★★★★★
orgueil
★★★★★
gourmandise
★★★★
paresse
★★★★
colère
★★★★★

tell me a story
Lee Seon Dae, Sunday de son nom américain. Elle est issu d’une famille extrêmement riche, son père étant l’un des hommes les plus influant de Corée du Sud. En effet, M. Lee est le patron d’une très grande entreprise à portée internationale installée depuis 1987 à Los Angeles, aux Etats Unis. Lui et sa femme on essayé pendant des années d’avoir un enfant mais Mme. Lee succédait les fausses couche. Ce n’est que le 17 Août 1989 que le miracle se produit. Une magnifique petite fille nommée Sunday délivra les parents d’un immense poids. Le père de l’enfant voyait déjà en ce petit être, sa future héritière. Une jolie petite fille qui a passé toute son enfance dans un monde de luxe et d’argent à flot. Elle avait tout ce qu’elle voulait quand elle le voulait, rien ne lui était refusé. Elle a fréquenté les meilleurs écoles privées de Californie et surtout les plus coûteuses. Elle était vue comme la fille parfaite, elle était intelligente, vive d’esprit et très belle. Elle était toujours la première de sa classe et elle était très populaire. Toutes les filles voulaient lui ressembler et tous les garçons voulaient être son petit ami. Dès le collège elle fréquentait déjà les bars les plus chics de la ville. Sa première voiture fut une magnifique Lamborghini qu’elle eut le jour de ses 16 ans, quelques temps avant l’obtention de son permis. Au lycée, elle était considérée comme la fille la plus belle et la plus populaire de l’établissement. Adorée des professeurs par son côté bonne élève, jalousée des filles qui enviait sa popularité et convoitée des garçons qui bavait devant sa beauté. Elle était également capitaine des cheerleaders et c’était elle qui organisait les meilleurs soirées de toute la ville, ce genre de soirée que tu ne peux pas manquer au risque de voir ta réputation faire une chute libre. En gros, c’était le parfait personnage de série américaine pour ados. Elle menait une vie d’apparence parfaite.

Cependant, il y a toujours une partie émergée de l’iceberg. Elle avait beau être la jeune fille parfaite, sa situation était déplorable. Comme on dit, “l’argent ne fait pas le bonheur” et, même si elle essayait de se persuader du contraire, Sunday en était bien consciente. Ce n’est d’ailleurs pas la seule chose dont elle avait conscience, elle savait parfaitement que toute sa vie n’était que du make up et des billets verts à flot. Elle savait que ses “amis” n’étaient là que pour son argent et pour être aussi populaire qu’elle. Au fond, Sunday était seule, ses parents n’avaient jamais été là pour elle, trop occupés par leur travail. Elle avait été élevée par des nourrices qu’elle n’aimait pas particulièrement. La seule chose que sa mère faisait c’était essayer de la transformer en parfaite femme de maison tendis que son père, lui, essayait de la tailler comme une grande chef d’entreprise. Elle subissait une pression énorme de la part de ses deux parents. Au final, ils ne voyaient même pas que leur fille était tombée dans la débauche, elle fumait, se droguait et buvait beaucoup. Il lui était souvent arrivé de se retrouver à la rue, seule et ivre après avoir fait le mur. Elle avait même déjà fini dans le lit de parfaits inconnus parfois bien plus vieux qu’elle. Combien de fois avait elle fugué ou passé la nuit au commissariat. Elle avait beau conserver une image quasi-parfaite le jour, elle avait totalement dégénéré, elle allait même jusqu’à s’auto-mutiler. Les rumeurs se sont vite propagées dans son lycée d’ailleurs jusqu’à arriver dans les oreilles de son père. Il fut fou de rage ce jour là, tellement qu’il avait violemment frappé sa fille, sans retenu, sans que personne ne l’arrête, même pas sa propre mère. Ce fut un élément déclencheur qui fit tomber la jeune fille dans un profond mal être et une profonde dépression.

Quelques jours après cela, on la retrouvait allongée sur son lit, inconsciente, une bonne vingtaine de médicaments dans l’estomac. Ce fut sa première tentative de suicide et ce ne fut sûrement pas la dernière. Elle recommença à peine quelques mois après, quand son père la frappa une seconde fois à cause de ses notes qui ne faisaient que chuter à cause de sa dépression. Cette fois, elle se taillada les veines mais elle fut encore retrouvée par l’une des femmes de ménage et de nouveau emmenée à l’hôpital. Sa réputation au lycée avait aussi dégringolé à cause de ces rumeurs multiples et sordides qui couraient sur elle mais elle ne flancha jamais, elle garda la tête haute. Sa troisième tentative de suicide fut suite à sa rupture avec son petit ami. Le seul garçon qu’elle ait jamais aimé et le seul qui l’avait largué, la traitant, par la même occasion, de dégénérée. Elle ne l’avait pas supporté et s’était encore ouvert les veines. Elle l’avait fait à l’école cette fois ci, elle pensait que personne ne la retrouverait mais encore raté. cette fois ci, toute les rumeurs sur ses tentatives de suicide furent confirmées pour de bon. Pour elle, sa vie était définitivement fini mais elle ne voulait pas se résoudre à lâcher le morceau et gardait la même image qu’avant, se concentrant sur ses études cette fois ci. Personne ne lui tendit plus la main. Personne sauf une fille, une coréenne aussi, co-capitaine des cheerleaders avec qui elle s’entendait plutôt bien. Depuis ce jour, les deux jeunes filles ne se quittèrent plus.

Après l'obtention de son bac, avec une excellente mention, elle et sa famille déménagèrent en Corée du Sud, à Séoul plus précisément. Elle fut admise à l’Université de Séoul dans le cursus management et langue. Pour elle, se déménagement était synonyme d’une nouvelle vie. Elle décida d’abandonner son passé, d’arrêter de se prendre la tête et de vivre comme elle l’entendait. Bien sûr, on ne refait pas une gosse de riche, elle aime toujours avoir tout le monde à ses pieds, elle reste toujours une fille extrêmement populaire dans son université et elle continu à avoir de très bonnes notes. En faite elle n’a pas changé depuis le lycée, elle a juste appris à canaliser la pression en se créant une autre vie, la nuit cette fois. Elle est devenu strip-teaseuse dans un night club et elle ne s'intéresse plus qu’aux hommes mais aussi aux femme, elle a élargit ses horizons comme elle aime le dire. Sous son côté noir, elle est devenu une vrai prédatrice qui vie pour elle, au jour le jour. Elle adore sa double vie, c’est ce qui fait qu’elle se sent vivante mais elle déteste mélanger ses deux vies alors, forcément, le jour, elle snob tous ceux qu’elle a rencontré la nuit et vice versa. La seule personne qui connais ses deux vies est sa meilleure amie, celle qui lui a tendu la main quand tout le monde lui tournait le dos. Et c’est ainsi qu’elle est devenu la femme qu’elle est maintenant, égocentrique, briseuse de coeur, menteuse et manipulatrice.  

~


behind the screen
Heyouu!! Moi c'est As, j'ai 16 ans et je suis la reine des Eucalyptus (bah ouais) Y'a pas grand chose à dire sur moi si ce n'est que je suis une grosse geek qui a pas de vie 'fin voilà /BUS/ Je m'excuse d'avance pour deux choses concernant le RP (oui parce que je pense qu'il faut ce le dire hein xd) Je fais des RPs assez long (mais je promet de faire un effort!) et ma plus grosse bête noire c'est les fautes d'orthographe x.x suis désolée mais le français et moi on s'aime pas >< Du coup je ferais quand même l'effort de bien me relire et tout mais désolée si ça pique vraiment les yeux >< (bon patron est un traître, il m'aime pas il me met des fautes qui sont même pas des fautes!) Brefouille voilà, et puis comme je suis une faible je peux pas dire non à un RP ou à un forum du coup j'ai plein de RP partout et je met un petit temps à répondre x.x (mais étant donné que ce doit être des RPs court ici je pense que ça va aller ^^) En espérant que ça vous décourage pas à RP avec moi x.x J'vous jure que je serais une bonne et gentille petite membre! En ce qui concerne le forum il est génial! Le design est trop beau et c'est à cause de miss Laady alias ma byby alias ma soeur de mon ancienne autre vie alias Sae Ra *okjemetais* Poutous à vous tous et full of love sur vous! J'espère que je vais me plaire ici (quand je vous dit que j'écris des pavés ><)

Code:
aidez-nous pour le bottin des avatars, s'il vous plait ! ♥
▸ [color=tomato]Jo Mi Hye (Miryo, Brown Eyed Girls)[/color] » Lee Seon Dae



Revenir en haut Aller en bas


Min Sae Ra
magicarp ultime
Messages : 369
Inscription : 02/11/2014
#AGARU
Âge : 28 Sexe : Féminin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com

Sujet: Re: Lee Sunday - I am so fantastic ♥   
POSTE LE: Dim 9 Nov - 18:42
JE T'AIME ET TU LE SAIS DEJA

Bref, espèce de sale faible, j'espère qu'on aura un lien de fifou

Welcomeuh et hwaiting pour ta fiche


i wanna be myself ☂️ even though they call me bad girl, i just reply ‘so what?’ I just puff out my chest. this is my lifestyle and no one else’s. i’ll see it through until the end. how can I feel? how can I see? with my own hands and eye. how can I love? I would never know how to love myself my own voice and name ► hellsangels.