Envy is a bad thing



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
L'AVENTURE CONTINUE ICI:
http://daybreak-rpg.activebb.net

Partagez | 
 

 Envy is a bad thing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Bang Envy
sale oreo sodomisé
Messages : 27
Inscription : 06/11/2014

Âge : 24 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Envy is a bad thing   
POSTE LE: Jeu 6 Nov - 23:39
Bang Envy
ft. Kim Hanbin (B.I)




" SAVE YOUR BREATH
FOR SOMEONE ELSE "
nom & prénom Bang Envy surnom Y'en a pas, j'kiffe déjà trop mon prénom pour qu'on me le sabote de cette façon. âge & sexe 20 ans et un service trois pièces qui marche du tonnerre. date & lieu de naissance J'suis né le 16 février à Los Angeles.  nationalité Coréen et ricain et ça si c'est pas la grande classe bah...t'as rien compris à la vie man. sexualité Touche à tout côté coeur Ahahaha finances moyenne à pauvre mais on s'en fout emploi ou études livreur de sushi  mais j'sens que j'vais bientôt être mis à la porte en fait. secret Né d'un viol. On lui a menti sur sa naissance jusqu'à sa majorité. caractère sociable - con - branleur - je-m'en-foutiste - violent - chiant  type de personnage inventé  groupe désiré present



7 péchés capitauxenvie
★★★★★
avarice
★★★★
luxure
★★★★
orgueil
★★★★★
gourmandise
★★★★★
paresse
★★★★
colère
★★★★

tell me a story

- Maman, quand est-ce qu'on retourne en Amérique ?
C'était une question anodine, un truc qu'on peut demander comme quand on demande pourquoi les oiseaux ont des ailes et pas nous. Un simple désir d'en savoir plus. De voir maman sourire, nous caresser les cheveux, nous cajoler tout en nous répondant avec des mots simples. A 8 ans, on est curieux, on veut des réponses à tout, on boude quand on est pas satisfait, on réfléchit encore. A 8 ans, on découvre le monde sans ses mauvais côtés.
ça n'aurait pas dû être une bombe à retardement.
Maman qui s'affairait pour le dîner, s'arrête tout d'un coup dans ses gestes. Ses yeux sont grand ouverts, elle fixe le vide et pas son enfant. Retourner en Amérique, elle le savait déjà, c'était hors de question. Il y avait eu trop de douleur là-bas. Cet enfant fait partie de cette douleur, elle a pourtant appris à la supporter, à en faire une force. Mais elle ne pouvait pas lui dire. La vérité, facile à cacher croit-on. Elle reprend son activité, se coupe le doigt sans le voir. Elle finit par se retourner vers ce petit être qui la dévisage de ses grands yeux. Elle sourit légèrement. En faire sa force de tenir en vie.
- Bientôt Envy. Bientôt.
Mentir c'est facile. Ils n'y retournerons jamais. Mais déjà, le petit garçon avait oublié sa question, il versait des grosses larmes parce que le doigt de sa tendre génitrice perdait tout son sang. Il vint l'aider à se rincer le doigt. Puis, avant de poser le pansement, il insista pour faire un bisou magique comme quand elle fait pour que son bobo disparaisse.
- Voilà ! Comme ça t'auras plus jamais mal !

•••

Il a 14 ans maintenant, le petit Envy. Il a grandit et il a bien changé. Il aime pas l'école, il aime pas  les gens. Il déborde de colère pour absolument tout.  Il use de ses poings pour montrer sa colère. Il sent qu'il lui manque quelque chose. Il se sent floué, il a l'impression qu'on ne lui a pas que raconté la vérité. Alors il s'exprime avec toutes cette violence. Il se bat souvent avec ses petits camarades. Il frappe les murs. Mais il ne frappe jamais sa douce mère. Quand il sent monter la colère à la maison, il l'arrache de son activité pour avoir un câlin. Et elle, elle se demande ce qu'il se passe. Avant de réaliser qu'il a besoin d'affection. Et qu'il a besoin de vérité aussi. La dernière fois, Envy lui a encore demandé pourquoi ils ne retournaient pas en Amérique pour les vacances. Elle n'a pas su quoi lui répondre. Elle a menti encore. On a pas assez d'argent. Des mensonges à foison. Elle ne le croit pas prêt, elle ne sait pas s'il sera prêt un jour. Elle pleure à chaque fois qu'elle y repense.

•••
- PUTAIN.
C'est le premier mot, c'est la première réaction. Envy il sait pas comment réagir. Envy il vient de se prendre la vérité en pleine figure. Envy il sait pas quoi faire. Envy il a envie de pleurer mais il se souvient qu'un jour il a promis qu'il pleurerait plus parce qu'il était un grand garçon. Envy c'est encore qu'un putain de gosse, il vient de s'en rendre compte. Un putain de gosse qui se retrouve complètement désorienté. Il a 18 ans mais il a l'impression de n'avoir rien vécu, et là c'est encore pire. Il sait pas à qui il en veut. A son père ? à sa mère ? Il sait pas. Il est complètement paumé. Il serre les poings devant sa mère qui a les yeux tout rouges. J'ai été violée, c'est comme ça que tu es né. Elle le répète. ça fait mal. Il prend subitement conscience du poids qu'elle a dû porter.  Du poids qu'il a été.
- Pourquoi...
Pourquoi tu ne me l'as pas dis avant. Pourquoi tu m'as pas gardé. Pourquoi tu m'as pas tué. Pourquoi tu m'as pas abandonné. Pourquoi tu as accepté. La suite ne veut pas sortir. Il bloque. Il ne comprend pas. Il sait pas comment réagir. Il s'en veut à lui-même. Il en veut à sa mère de l'avoir mis au monde. Il en veut à cet ordure de """""père""""" qui a infligé toutes cette souffrance. Il prend une décision sur un coup de tête. Il va faire cesser le malheur.
- Je ne veux plus être un poids.
La phrase est envoyée. Les mots pèsent dans l'air. Un regard, lourd de sens. Il se mord l'intérieur de la joue, le goût du sang s'infiltre bientôt dans sa bouche. Il ne veut pas faiblir. Il sait que c'est la dernière fois qu'il revoit sa mère. Il la prend alors dans ses bras, c'est une étreinte rapide. Il ne veut plus s'éterniser dans cet environnement où déjà tout lui semble étranger. Elle, elle ne fait rien. Elle ne le retient pas. Elle ne pourra pas. Il veut la laisser vivre. Il claque la porte.

Il disparaît d'une vie qui n'a jamais été la sienne.

•••
Deux ans ont passé depuis cette révélation. Envy a tout enfoui au plus profond de lui-même. Envy vit de son travail comme il peut, bien qu'il en change souvent. Envy vit dans la rue. Enfin, il a un petit appartement qu'il a réussit à acheter, mais il suffoque dès qu'il y entre. Envy préfère la rue, il vit la rue. Il aime ce grand espace où il peut tout voir, tout surveiller. Envy, il connait la rue comme sa poche. Il connait surtout les noms des bars, et ceux des restaurants aussi. Il y va tous les soirs au bar. Il se torche bien et se bat ensuite avec ceux qui ose.

Envy, il vit au jour le jour sans se soucier d'autre chose.


~


behind the screen
Reeholay. ça suffit pour comprendre quelle reine chieuse je suis.

Code:
aidez-nous pour le bottin des avatars, s'il vous plait ! ♥
▸ [color=tomato]kim hanbin (ikon)[/color] » bang envy



Revenir en haut Aller en bas


Kang MinHun
magicarp ultime
Messages : 464
Inscription : 01/11/2014

Âge : 22 Sexe : Masculin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: Envy is a bad thing   
POSTE LE: Ven 7 Nov - 0:13
Bienvenue~
Bon courage pour ta fiche !



Revenir en haut Aller en bas


Min Sae Ra
magicarp ultime
Messages : 369
Inscription : 02/11/2014
#AGARU
Âge : 28 Sexe : Féminin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com

Sujet: Re: Envy is a bad thing   
POSTE LE: Ven 7 Nov - 0:29
Heeyllo

Bienvenueuh

Fightin' pour ta fiche et éclate toi parmi nous


i wanna be myself ☂️ even though they call me bad girl, i just reply ‘so what?’ I just puff out my chest. this is my lifestyle and no one else’s. i’ll see it through until the end. how can I feel? how can I see? with my own hands and eye. how can I love? I would never know how to love myself my own voice and name ► hellsangels.